Bondues - Musée de la Résistance

Partager :

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, du 17 mars 1943 au 1er mai 1944, 68 résistants sont fusillés au fort de Bondues. Aujourd'hui, dans les vestiges de ce fort, le Musée transmet ce qu'a été la Résistance dans le Nord-Pas-de-Calais au temps de l'occupation allemande.

Conférence : « Des tsiganes vers Auschwitz : le convoi Z du 15 janvier 1944 »

- Monique Heddebaut - Dimanche 20 janvier à 15h

 

* Un travail d’histoire

 

Dédié à la Résistance régionale, le musée de la Résistance de Bondues a pour ambition de transmettre l’héritage intellectuel et moral des résistants du Nord, et de rappeler la portée universelle de leur combat.

 

L’exposition permanente, conçue par une équipe d’anciens résistants et d’enseignants, se veut le plus pédagogique possible. Le parcours proposé traverse 5 salles organisées autour des valeurs de la Résistance : le souvenir, le refus, le courage, l’engagement, et le sacrifice.

 

Le visiteur découvre ainsi les motifs, les méthodes et l’organisation de la Résistance régionale en 1940-1944.

 

Nos animations ponctuelles et expositions temporaires tendent, elles, à explorer d’autres aspects de la Résistance et de l’Occupation (caricatures en guerre, exposition virtuelle sur les persécutions raciales, exposition sur les Résistants de la Grande Guerre).

 

 

* Un devoir de vigilance

 

Préserver et respecter l’esprit de ces résistants, c’est aussi pour l’équipe du musée en percevoir les résonances dans le monde contemporain.  Ce devoir de vigilance nous paraît d’autant plus important que depuis sa création, le Musée de la Résistance travaille en lien avec le Rectorat de Lille et assure une mission pédagogique auprès des élèves de la région. Le Musée accueille ainsi chaque année plus de 3 000 scolaires parmi lesquelles 70% de collégiens.

 

 

* Un souci de rigueur scientifique

 

Le partenariat avec l’Education Nationale s’est concrétisé en 1998 avec la création d’un service éducatif dirigé par un professeur agrégé d’histoire, chargé d’aider collégiens et lycéens dans leur préparation du Concours National de la Résistance et de la Déportation. Le musée travaille aussi régulièrement avec l’IRHiS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion, Lille III) en organisant des colloques bisannuels portant sur un thème défini en commun (Représentations et Mémoires de la Résistance (2012), L’épuration au lendemain du second conflit mondial (2014), Culture, Occupation et Résistance en Belgique et dans le Nord de la France (2016)

 

 

Les collections du musée

 

* Les archives papier :

 

Elles regroupent affiches (propagande de Vichy et ordres des autorités régionales, avis d’exécution et d’interdiction émis par les autorités allemandes), magazines et fascicules, cartes d’état-major allemandes, tracts et journaux clandestins, papiers d’identité, photos de famille et documents personnels de résistants, cartes et certificats d’appartenance à la résistance.

 

 

* Les objets :

 

Parmi les objets conservés, figurent armes allemandes, anglaises, américaines et françaises des deux guerres mondiales, uniformes allemands, postes TSF, matériel d’impression de journaux clandestins, brassards de groupes de résistance, objets usuels de déportés, médailles et drapeaux.

 

Le fonds d’archives est ouvert sur réservation aux étudiants, aux chercheurs et à tous les visiteurs individuels qui en font la demande.

 

Le musée est également doté d’un fonds documentaire constitué de témoignages vidéo et de mémoires d’acteurs de l’époque, d’ouvrages et d’études historiques publiés après la guerre. Il s’enrichit chaque année de nouveaux achats.

 

Une grande partie de nos collections est valorisée par le biais du portail memoire14-45.eu

 

 

 

Sources : ©Musée de la Résistance de Bondues

Partager :