Exposition itinérante "Les graffitis, ultimes témoignages du Mont-Valérien"

Partager :

La version itinérante de la première exposition temporaire du Mont-Valérien est disponible.

 

Réalisée en partenariat avec le Musée de la Résistance Nationale et le Mémorial de la Shoah, cette première exposition vise à mettre en lumière un objet mémoriel précis : les graffitis de la "chapelle des fusillés". Découverts à la Libération, ils sont de véritables témoignages des fusillés du Mont-Valérien. Au nombre de 31 aujourd'hui, nominatifs ou anonymes, ils racontent l'engagement de ces hommes, tués comme otages, notamment le 2 octobre 1943, ou parce que condamnés à morts. En voici quelques exemples : "Robert Vermassen fusillé le 2 octobre 1943 vive la France", "Paul Mazy fusillé par les Boches ici le 21/11 1942 vive la France"... Ils rappellent aussi la diversité des profils des combattants de l'ombre ou des otages : communiste, Juif, étranger, Français. Des hommes différents mais dont certains ont vécu leurs dernières heures ensemble dans cette chapelle.

 

Destinée à la location pour des institutions, associations ou autres organismes, cette version itinérante permet de faire découvrir ce haut lieu de la mémoire nationale par le spectre des fusillés eux-mêmes. Elle est d'ores et déjà disponible à la location. Pour la réserver, écrire à helene.chancerel@mont-valerien.fr

 

Source : Site officiel du Mont-Valérien