Gilbert Sardier

Entretien réalisé le 20 janvier 1976 à Royat (Puy-de-Dôme)

Partager :

Gilbert Sardier est engagé volontaire en août 1914 et affecté au 5e régiment de chasseurs d’Afrique. Il est détaché dans l’aviation en décembre 1915. Gilbert Sardier passe par les écoles de Pau, Buc, Avord et Cazaux en 1916. Il est breveté pilote militaire la même année et affecté à l’escadrille n°77. Il termine le conflit comme commandant de la SPA 48. Adjudant en 1917, Gilbert Sardier est nommé lieutenant à titre temporaire en 1918 puis à titre définitif en 1919.

 

Son dossier de carrière militaire est conservé au SHD sous la cote AI 1 P 31534 / 2

 

Né le 5 mai 1897 à Riom (Puy-de-Dôme) - Décédé le 7 octobre 1976

As de guerre 1914-1918 avec 15 victoires homologuées.

Accéder aux séquences

 

Attirance pour l'aviation et l’engagement dans l’armée - Le brevet et le perfectionnement pour la chasse, évocation de l’as Maurice Boyau - Les missions, la rencontre avec Georges Guynemer : "le chevalier de l'air" - René Fonck : un tireur remarquable - Évocation de Charles Nungesser, Jean Navarre, Georges Madon et de l’aura des aviateurs - La vie d'escadrille et l'ambiance - La hiérarchie

 

 

Attirance pour l'aviation et l’engagement dans l’armée - 3’52’’

 

TO Sardier 1

 

 

Le brevet et le perfectionnement pour la chasse, évocation de l’as Maurice Boyau - 5’02’’

 

TO Sardier 2

 

 

Les missions, la rencontre avec Georges Guynemer : "le chevalier de l'air" - 5’05’’

 

TO Sardier 3

 

 

René Fonck : un tireur remarquable - 0’35’’

 

 

 

Évocation de Charles Nungesser, Jean Navarre, Georges Madon et de l’aura des aviateurs - 2’19’’

 

TO Sardier 5

 

 

La vie d'escadrille et l'ambiance - 2’17’’

 

TO Sardier 6

 

 

La hiérarchie - 1’20’’

 

TO Sardier 7