Le 1er bataillon de Fusiliers marins

 

Le 1er bataillon de Fusiliers marins est créé le 17 juillet 1940 à l'initiative de l'amiral Muselier.

 

Son commandement est confié au lieutenant de vaisseau Détroyat.

À l'issue de son entraînement à Aldershot, le bataillon embarque pour participer à l'attaque sur Dakar. Le 1er BFM rejoint ensuite l'AEF où il participe à la mise en défense des côtes et à la prise de contrôle du Gabon.

En juin 1941, il est jumelé au bataillon d'infanterie de marine de Chypre et participe aux opérations de Syrie. À la mort de son chef, en juin 1941, le 1er BFM est menacé de dissolution mais son nouveau commandant, le lieutenant de vaisseau Amyot d'Inville, parvient à s'y opposer. Transformé en unité de DCA et rattaché à la lre brigade de la France Libre, le 1er BFM participe aux opérations de Libye et de Tunisie.

 

Il se distingue au cours des combats de Bir Hakeim en mai-juin 1942. Après s'être reformé et réarmé à Beyrouth, il repart pour la Libye et suit la progression des Alliés à la poursuite des troupes italo-allemandes en retraite vers la Tunisie.

 

Devenu 1er régiment de Fusiliers marins, le 1er BFM est incorporé à la lre division motorisée d'infanterie, qui n'est autre que la lre division française libre, et prend part à la campagne d'Italie puis à la campagne de France (Toulon, Vosges, Alsace) et termine la guerre dans les Alpes. Le 1er régiment de Fusiliers marins est dissout à la fin des hostilités.

 

Source : SGA/DMPA