Le centenaire à l’honneur au Liban

Dans le cadre du centenaire de l’armistice de 1918, l’ambassade de France du Liban a organisé, ce samedi 10 novembre, diverses cérémonies et hommages avec la présence de personnalités importantes.

Ces commémorations de l’armistice de 1918 se sont déroulées ce week-end dans plusieurs villes du pays. À Beyrouth, capitale du pays et siège de l’ambassade française, la cérémonie a pris place aux cimetières chrétien, musulman et indochinois, présidé par l’ambassadeur Bruno Foucher,  avec la présence de plusieurs de ces homologues.

 

©Ambassade de France à Beyrouth

 

Après une revue des troupes des forces intérimaires des nations unies au Liban (Finul), l’ambassadeur a  rendu hommage aux soldats étrangers venus en aide à la France, ainsi qu’aux soldats morts cette année en opérations. Le discours d’Emmanuel Macron a également été lu. Pour accompagner les hommages, les écoliers du réseau AEFE ont procédé à des lectures de lettres de poilus sur fond de musique classique.

 

D’autres cérémonies de ce type ont eu lieu successivement dans les villes de Tripoli, Rayak, Kab Elias et Beiteddine. Ces commémorations témoignent de la  force des relations entretenues entre les deux pays, ce que l’ambassadeur a pris soin de préciser dans son allocution en réaffirmant l’amitié franco-libanaise.

 

©Ambassade de France à Beyrouth

Source : ©Ambassade de France à Beyrouth

 

MINAR / DPMA / SDMAE / BAPI - Bureau des actions pédagogiques et de l'information - Rédaction : Enola Dallot