Mont-Valérien

Partager :

Ermitage médiéval puis pèlerinage populaire du XVIIe au XIXe siècle, le Mont-Valérien voit s’édifier, au milieu du XIXe siècle, un fort de la ceinture parisienne. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le site a été le principal lieu d’exécution des autorités allemandes en France.

 

Dès 1944, grâce à la volonté du général de Gaulle et au travail des associations des familles des fusillés, il est devenu un lieu de mémoire. Le Mémorial de la France combattante y a été érigé en 1960, et en 2010 ont été inaugurés de nouveaux espaces muséographiques.

 

La visite, gratuite et guidée, est possible tous les jours sauf le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 15 août, 1er novembre et 25 décembre, ainsi que lors des cérémonies associatives.

 

Source : Ministère de la défense/SGA/DMPA

Offre pédagogique
Expositions
Informations pratiques