Musée de la Résistance de Châteaubriant

Partager :

La Sablière fut le témoin d’un évènement de la Seconde Guerre mondiale. Le 22 octobre 1941, 27 otages furent fusillés par les Allemands en représailles de la mort du Feldkommandant de Nantes (Loire-Inférieure) Karl Hotz, tué deux jours plus tôt par de jeunes résistants français. Suite à cette date, La Sablière se fait appeler la "Carrière des fusillés" et des rassemblements rendant hommage aux fusillés de Châteaubriant s’organisent.

Pour transmettre cette histoire au public, le musée de la Résistance à Châteaubriant, implanté dans la ferme qui jouxtait la carrière où ont été fusillés ces 27 otages, est inauguré en 2001. Des expositions permettent de mieux comprendre la vie des internés et la Résistance dans le pays de Châteaubriant. Chaque année, une exposition est en lien avec le thème du Concours National de la résistance et de la Déportation.

 

Source : Musée de la Résistance de Châteaubriant

Offre pédagogique
Informations pratiques