Plateau de Californie

Partager :

A proximité de l'Ailette, le Plateau de Californie est un haut lieu de mémoire de la Grande Guerre

Le Plateau de Californie, à proximité de l'Ailette dans le secteur géographique du Chemin des Dames, est un haut lieu de mémoire de la Grande Guerre associé à la vaine offensive de Nivelle en avril 1917 et aux mutineries.

 

Le site tire son nom d'un saloon américain appelé "La Californie" crée par Henry Vasnier avant 1914. S'y trouvait alors aussi un service d'hôtellerie, un zoo, et un jardin exotique de plantes amérindiennes, à côté de vignes, de terres agricoles et maraîchères et de bois. Le 18e Régiment d'Infanterie (R.I.) est étroitement lié au destin de ces lieux.

 

Placé en réserve au moment de l'assaut du16 avril 1917, il est engagé à partir du 4 mai, lors de la prise de Craonne et du plateau de Californie, combats au cours desquels il perd 40% de ses effectifs. Traumatisés, ses hommes, alors au repos à Villers-sur-Fère, refusent de rejoindre le front le 27 mai 1917, initiant ainsi les premières mutineries.

 

Douze soldats sont déférés devant le conseil de guerre le 7 juin ; cinq sont condamnés à mort au motif de "révolte sous les armes", dont un est gracié, un autre s'échappe et trois sont fusillés, le 12 juin à Maizy. La colline de Craonne est classée zone rouge, au même titre que 18 000 autres hectares dont les sols ont été totalement détruits par l'intensité des combats, et dont la plus grande partie allait être confiée à l'Office national des forêts. Des pins y ont été plantés.

  • Détail du monument du Plateau de Californie

    Détail du monument du Plateau de Californie. Source : JP le Padellec

  • Monument du Plateau de Californie

    Monument du Plateau de Californie. Source : JP le Padellec

Source : MINDEF/SGA/DMPA

Sorti de l'oubli depuis les années 1990, l'endroit a fait l'objet d'aménagements : belvédère, table d'orientation, parking, signalétique, sentiers balisés au coeur des vestiges de tranchées et des trous d'obus.

 

 

Sculpture- monument édifié à la mémoire des soldats du 18e R.I. sur un ancien abri bétonné allemand.

 

Cette réalisation est une commande publique du ministère de la culture et de la communication, en partenariat avec le conseil général de l'Aisne. Le sculpteur Haim Kerner en est l'auteur.

 

Edifié en 1998 à la mémoire des combattants de toutes les guerres, ce monument de bronze teinté en bleu-horizon, est constitué de têtes toutes identiques, emprisonnées dans du fil de fer barbelé symbolisant les mailles de l'histoire avec l'inscription "Ils n'ont pas choisi leurs sépultures". Il est inauguré le 5 novembre 1998, à l'occasion du 80e anniversaire de la victoire de 1918, par le Premier ministre Lionel Jospin.
 

 

Plaque au 18e R.I.

 

Cette plaque dédiée au 18e R.I. se situe sur le plateau de Californie, à l'extrême rebord oriental. Elle a été implantée en 1927 sur le sommet d'un ancien abri bétonné allemand, et porte la dédicace : "À la gloire du 18e R.I. de Pau (Béarn - Pays Basque - Gascogne), régiment d'élite chargé d'enlever le plateau de Craonne, position jugée inexpugnable, l'a pris d'assaut dans un élan superbe. Citation à l'armée - 4-5 mai 1917".

Partager :