Site-Mémorial du camp des Milles

COMPRENDRE L’HISTOIRE ET AGIR AU PRESENT CONTRE LES INTOLÉRANCES

Partager :

Seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact et accessible au public, le Camp des Milles est aujourd’hui un musée d’Histoire, des Sciences de l’Homme et d’éducation citoyenne innovant et unique en France.

S’appuyant sur son histoire, il permet de comprendre comment les extrémismes, les racismes, l’antisémitisme et les discriminations peuvent mener au pire.

Et pour la première fois sur un lieu de mémoire, sont apportés des repères pluridisciplinaires et des clés de compréhension scientifiques qui peuvent aider agir au présent contre ces intolérances.

Un lieu citoyen, résolument tourné vers l’enseignement de la fraternité, le vivre ensemble et le respect de l’autre.

 

UN CAMP FRANÇAIS

 

Dans cette ancienne tuilerie furent internées entre 1939 et 1942, plus de 10 000 personnes dans des conditions de plus en plus dures. Réfugiées en France, la plupart fuyait le totalitarisme, le fanatisme et les persécutions en Europe.

 

L'histoire du Camp des Milles témoigne de l'engrenage des intolérances successives, xénophobe, idéologique et antisémite qui conduisit à la déportation de plus de 2 000 hommes, femmes et enfants juifs depuis le Camp des Milles vers le Camp d'extermination d'Auschwitz, via Drancy et Rivesaltes.

 

Ils faisaient partie des 10 000 Juifs de la zone dite "libre", qui, avant même l'occupation de cette zone, ont été livrés aux nazis par le gouvernement de Vichy, puis assassinés dans le cadre de la "Solution finale".

 

Face au racisme, à la lâcheté et à l'indifférence, des résistants aux Milles comme ailleurs sauvèrent l'honneur de la France et de l'humanité.

 

Les victimes espéraient qu'on se souvienne afin d'éclairer notre vigilance. Construire un lieu de mémoire pour prendre le relai des témoins. Pour aujourd'hui et demain.

 

 

UN CAMP D’ARTISTES

 

Une particularité du Camp des Milles est la forte proportion d'intellectuels et d'artistes internés, parmi lesquels Max Ernst, Hans Bellmer et Lion Feuchtwanger. Ils y développèrent une vie culturelle active et résistèrent par l'esprit et par l’art en créant des centaines d'œuvres, peintures, sculptures, opéras, livres, pièces de théâtres, dessins, dont certaines sont encore visibles sur place.

 

 

PARCOURS MUSÉOGRAPHIQUE : UN DISPOSITIF INNOVANT

 

Le Site-mémorial du Camp des Milles propose un parcours de visite pédagogique de 15 000 m² d’expositions permanentes en 3 volets : historique, mémoriel et réflexif.

 

Ce parcours, adapté aux adultes et aux enfants, est dédié à la connaissance, à l’émotion et à la réflexion. Il est conforté par plusieurs dispositifs majeurs, notamment plus de 48 films.

 

 

SAVOIR

 

VOLET HISTORIQUE

 

Un “Vel d’Hiv du Sud” avant même l’occupation allemande

 

L’évocation de la “Montée des périls” en Europe entre 1919 et 1939 précède une présentation de l’histoire collective du camp illustrée par des destins individuels pris dans cette tourmente. Des espaces complémentaires permettent d’approfondir l’histoire de Vichy, des camps d’internement et de la Shoah, et de découvrir les œuvres d’art réalisées pendant les deux premières périodes du camp.

 

 

VOIR

 

VOLET MÉMORIEL

 

Un parcours sur trois niveaux permet au visiteur un contact direct avec les lieux d’internement préservés

 

Plusieurs points majeurs sont proposés comme les lieux où dormaient les internés, où certains se cachaient et ont pu être sauvés, ou encore des dessins et peintures laissés sur les murs par les internés, témoignages fragiles soigneusement mis au jour par des archéologues.

 

 

COMPRENDRE

 

VOLET RÉFLEXIF

 

Que ferais-je demain si...?

 

Ce volet, unique sur un lieu de mémoire, présente des analyses scientifiques et des expériences qui permettent de mieux comprendre comment des fonctionnements humains peuvent aboutir à des génocides... et comment mieux les prévenir ou y résister.

 

Films, archives sonores, dispositifs interactifs... accompagnent ainsi ce volet afin que le visiteur puisse identifier les barbaries à leurs commencements.
Le Volet Réflexif prend fin devant un “Mur des Actes justes” qui montre la variété des actes de résistance et de sauvetage possibles et la grande diversité des hommes et des femmes qui nous ressemblent et qui ont su réagir efficacement, chacun à sa manière.

 

L’EXPOSITION NATIONALE PERMANENTE
 réalisée par Serge Klarsfeld et l'Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France sur les 11 400 enfants juifs déportés de France à Auschwitz (Documents inédits)

 

L’EXPOSITION « SAUVER LES ENFANTS : 1938-1945 ».

 

En partenariat avec l'Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE).

 

Conçue en 2012 à l’occasion des 100 ans de l’OSE, l'exposition retrace le parcours de dix enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale depuis leurs vies d’avant jusqu’à la cassure de la guerre, la séparation d’avec leurs parents, leur périple de refuge en lieux de cache et enfin, à la Libération, leur retour à une vie normale, à jamais transformée.

 

 

LA SALLE DES PEINTURES

 

avec d’imposantes peintures murales réalisées par des artistes internés en 1940-1941, restaurées et accessibles au public ; dans l’ancien réfectoire des gardiens.

 

 

LE CHEMIN DES DÉPORTÉS emprunté par les hommes, femmes et enfants juifs pour rejoindre les convois de déportation vers Auschwitz. Un WAGON DU SOUVENIR marque les lieux mêmes de ces départs

 

 

DES EVENEMENTS POUR TOUS, TOUTE L’ANNEE

 

Expositions temporaires, forums, colloques, débats, projections, conférences, théâtre, musique, rendez-vous citoyens, ateliers pédagogiques... le Site-mémorial vous propose tout le long de l’année de nombreux événements pour jeune et tous publics. Découvrez tous les rendez-vous sur le site internet www.campdesmilles.org

 

Offre pédagogique (ateliers, visites adaptées, dossiers pédagogiques…)

 

Plus d’une dizaine d’ateliers pédagogiques, sur différentes thématiques (la résistance par l’art, les expériences psychosociales, racisme et discriminations…) sont proposes aux scolaires en visite au Site-mémorial. Ils ont été conçus par le pôle contenu en collaboration avec les enseignants du service éducatif validés par les IEN et IA- IPR et la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation.

 

Toutes les informations sur le site internet.

 

 

 

Sources : ©Site-Mémorial du camp des Milles

Partager :