Un demi-siècle avec Aimé Maurice Luneau

Bernard Luneau
9 décembre 1896 - 15 janvier 1945

Paysan, soldat durant la Première Guerre mondiale, de nouveau paysan puis gendarme, résistant à l'occupant pendant la Seconde Guerre mondiale, déporté politique et finalement décédé dans le camp de concentration de Neuengamme: c'est l'itinéraire d'une vie brisée, celle d'Aimé Maurice Luneau.

Père de six enfants, il ne connaîtra pas sa dernière fille qui est née alors qu'il était sur le chemin de la déportation. Bien des années après son décès, Bernard Luneau, l'un de ses fils, a cherché à retrouver son itinéraire malgré le peu d'indices dont il disposait. Le souvenir du portrait de son père en ­gendarme a été présent toute sa vie. Il a voulu partir à la recherche de cet homme mort dans le nord de l'Allemagne à l'âge de quarante-neuf ans.

En consultant les photos et documents de la famille, il a revisité le parcours de son père, qui a donné sa vie pour que ses enfants et d'autres femmes et hommes puissent vivre librement.

En 1979, la Gendarmerie, reconnaissante, a donné son nom à un casernement à Blois. Son parcours est honoré et peut servir d'exemple pour les nouveaux gendarmes. En 2017, la promotion de Gendarmes 370 de l'école de Montluçon a choisi Aimé Maurice Luneau comme parrain. [source éditeur]

 

 

Edita La fabrique de Livres de Tours - 8, rue de l'Oratoire - 37100 Tours

www.webedita.fr

Auteur :
Bernard Luneau
Editeur :
Edita La fabrique de Livres de Tours
ISBN :
978-2-95402-047-1
Prix :
21 €