Alfred Gaspart "Peindre en captivité 1940-1945 Stalag VII A"

Rafaèle Antoniucci et Michel Blay

Photo de la couverture de l'ouvrage

Auteur Rafaèle Antoniucci et Michel Blay
Éditeur Editions Somogy

Alfred Gaspart peint et photographie des figures, des paysages et des natures mortes. Prisonnier au stalag VII A en Bavière, il se révèle en dessinant de nombreuses scènes de captivité. Les encres, dessins, esquisses et croquis retrouvés ainsi que les notes journalières de l'artiste sont publiés pour la première fois dans cet ouvrage. Ces oeuvres fixent pour toujours le quotidien du camp : attente, solitude, maladie, et donnent une série de portraits émouvants. La valeur de cet ensemble réside dans son indéniable qualité artistique et dans le témoignage historique sans précédent qu'il représente. A partir de janvier 1945, les camps sont successivement libérés. Alfred Gaspart reprend le chemin de la France le 17 mai 1945, après cinq ans de captivité. Né en Argentine en 1900, il débute, avant la Seconde Guerre mondiale, une brillante carrière de peintre. De 1940 à 1945, cinq années de captivité brisent son destin. Le 21 juin 1940, il est fait prisonnier de guerre à Saint-Dié, en Lorraine. Deux tentatives d'évasion en 1941 et 1942 le conduiront au stalag VII A, à Moosburg en Bavière. Il y fera la rencontre du sculpteur Volti, qui l'aidera à survivre grâce à son talent et à 1 énergie de sa jeunesse.

partir de 1942, il ne cessera de reproduire les scènes dont il est le témoin. Près de 2000 peintures, encres, dessins, esquisses, croquis retrouvés à ce jour fixent pour toujours le quotidien du camp : l'attente la solitude, l'infirmerie, les discussions, les jeux de cartes, la musique, le repos, l'alimentation et de très beaux portraits, notamment de prisonniers russes. En mars 1944, il est transféré dans un kommando à l'abbaye de Benediktbeuern, où il demeurera jusqu'à sa libération. De retour à Paris, choqué par la détention, il continue cependant à peindre et meurt dans la solitude en 1993. La valeur de cet ensemble, publié pour la première fois, réside à la fois dans son indéniable qualité artistique et dans un témoignage historique et artistique sans précédent.

Alfred Gaspart "Peindre en captivité 1940-1945 Stalag VII A Auteur : Rafaèle Antoniucci et Michel Blay Coédition Somogy et Mindef/SGA/DMPA 188 pages - 280 mm x 250 mm x 23 mm ISBN : 2-85056-876-7 Livre relié : 45 euros En librairie le 26 mai 2005