Atlas des guerres d'Indochine

Ouvrage collectif

La couverture de l'ouvrage

Auteur Ouvrage collectif
Éditeur Editions Autrement

Soixante-quatre pages pour mieux appréhender et comprendre un demi-siècle de conflit en Indochine, dont la complexité est à la mesure de la durée (de 1940 à 1990). En effet, quatre périodes se succèdent dans ce long drame qui affecte la péninsule indochinoise. La mise en place a lieu lors de la Seconde Guerre mondiale, au moment de la fondation du Viêt Minh : l'Union indochinoise française, qui entre en conflit avec la Thaïlande en début de période et subit la pression militaire des États-Unis à la fin, se retrouve de fait placée sous l'autorité japonaise (1940-1945). La "première guerre d'Indochine" commence alors, jusqu'à l'échec de la France face au mouvement vietnamien d'indépendance et à son retrait de la péninsule (1945-1954). Le temps de l'intervention américaine vient avec la fin des années 1950, contre le même adversaire, et culmine dans la "guerre du Viêt Nam" proprement dite (1965-1975). Au-delà, l'après-guerre est à peine plus calme : un conflit opposant le Viêt Nam et la Chine, impliquant aussi le Cambodge, se prolonge jusqu'en 1990.

La succession de cartes à différentes échelles, ainsi que de graphiques et d'infographies, constitués à partir de sources émanant de toutes les parties en conflit, permet de débrouiller ces guerres complexes qui ont non seulement entraîné les grandes puissances mais aussi, à des degrés divers, de nombreux pays d'Asie orientale. Hugues Tertrais est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il travaille à la fois sur les conflits et sur le processus d'intégration régionale en Asie orientale. Krystyna Mazoyer est géographe-cartographe indépendante. Pierre Schoendoerffer, le préfacier, est écrivain, scénariste et réalisateur. Il est membre de l'Institut (Académie des beaux-arts).

Atlas des guerres d'Indochine Editions Autrement / en partenariat avec la DMPA et le Mémorial de Caen Prix : 14,95 ?