Auguste Spinner

Philippe Tomasetti

Photo de la couverture de l'ouvrage "Auguste Spinner - Un patriote alsacien au service de la France"

Auteur Philippe Tomasetti
Éditeur Editions place stanislas

Un patriote alsacien au service de la France Aujourd'hui presque tombé dans l'oubli, Auguste Spinner est pourtant l'un des personnages marquant de l'Alsace de la première moitié du XXe siècle. Ce Wissembourgeois hors-norme a en effet été tout à la fois peintre, décorateur, architecte, espion, journaliste, militaire, puis fonctionnaire français. Mais, c'est avant tout par son action au sein du Souvenir français et par le monument consacré aux soldats français tombés à Wissembourg, qu'il entreprend de faire ériger au Geisberg, à partir de 1906, qu'il se fait connaître. Rapidement secondé par tous les leaders francophiles de l'époque, son projet aboutit, après d'âpres négociations, en octobre 1909 à une gigantesque cérémonie d'inauguration qui se transforme en une fantastique manifestation pro française, lors de laquelle plus de 50 000 Alsaciens-Lorrains entonnent une vibrante Marseillaise devant des autorités allemandes médusées. Cependant, face au raidissement du gouvernement impérial et à la multiplication des procès politiques contre les milieux francophiles, Auguste Spinner doit s'effacer et s'exiler à Nancy, au mois de septembre 1912, tout en restant très actif en Alsace-Lorraine annexée. Hansi le fait dès lors entrer dans l'imaginaire collectif de l'Alsace en lui consacrant son album Mon Village qui est tout entier dédié aux combats et à la famille de Spinner. D'une discrétion légendaire, cet homme de l'ombre ne se vantera jamais de cet hommage et, dès 1913, il se voit charger par le Haut Commandement français, d'organiser le ralliement des Alsaciens qui déserteraient l'armée allemande en cas de conflit.

Premier Alsacien engagé volontaire dans l'armée française lors du Premier conflit mondial, il est appelé dans un état-major avant même le début des hostilités, puis se voit charger du triage des Alsaciens-Lorrains parmi les prisonniers de guerre allemands et affecté au Service des renseignements. Patriote acharné, mais non borné, il restera toujours attaché à la défense de l'Alsace, de ses valeurs et, avant tout autre, il organisera, dès les années 1900, des cérémonies commémoratives franco-allemandes. Ainsi, c'est cette personnalité à la fois riche et complexe que cet ouvrage tente de remettre en valeur et qui paraît à l'occasion du centenaire de l'inauguration du monument du Geisberg en octobre 1909. L'auteur Philippe TOMASETTI est professeur d'histoire-géographie dans un établissement secondaire du Nord de l'Alsace. Spécialisé dans l'étude de l'histoire de l'Alsace-Lorraine entre 1870 et 1945, il a déjà publié deux ouvrages au sein de la Société d'histoire de Sarreguemines, ainsi qu'une dizaine d'articles dans L'Outre-Forêt, la revue du Cercle d'histoire et d'archéologie de l'Alsace du Nord. Son premier livre a été récompensé du prix de l'Académie nationale de Metz en 2004. Auguste Spinner - Un patriote alsacien au service de la France Auteur : Philippe Tomasetti Editions place stanislas Format : 14,5 x 22 cm 240 pages Avec une cinquantaine d'illustrations d'époques et un cahier de 16 pages en couleur Prix : 25 € ISBN 978-2-35578-048-6