Inauguration par le président de la République du monument aux sportifs morts pour la France

21 mai 2016 Stade de France de Saint-Denis

Le samedi 21 mai, le chef de l'Etat a inauguré un monument en hommage aux sportifs morts pour la France au Stade de France de Saint-Denis. La cérémonie a eu lieu à quelques heures de la finale de la coupe de France de football, créée en 1917 en mémoire de Charles Simon, promoteur du football en France, tué au combat l’année précédente. Vidéo de la cérémonie

Le monument est composé de « Rubans de la Mémoire », œuvre de Jean-Pierre Rives, ancien international de rugby devenu sculpteur, qui a tenu à en faire don au ministère de la défense. Cette sculpture composée de poutrelles d’acier traduit à la fois le combat et la transmission.

 

Sur son socle, une plaque rappelle la reconnaissance de la patrie envers les nombreux champions français tombés au champ d’honneur, particulièrement au cours de la Grande Guerre qui a vu la disparition de plus de 430 d’entre eux. Les destins tragiques d’Aimé Giral, Maurice Boyau et Alfred Armandie nous rappellent que le rugby a payé un lourd tribut au premier conflit mondial, de même que d’autres sports comme le cyclisme (Octave Lapize, Lucien Petit-Breton) ou l’athlétisme (Jean Bouin).

 

Les Rubans de la mémoire, don de Jean-Pierre Rive au ministère de la défense.

 

Le président de la République François Hollande et Jean-Pierre Rives dévoilent la plaque posée en hommage aux sportifs morts pour la France.

 

Plaque commémorative posée sur le socle des Rubans de la mémoire.  

Source : ministère de la défense