La filière espagnole

Guy Teissandier d'après le récit de Jean-Claude Montagné

Photo de la jaquette du DVD

Auteur Guy Teissandier d'après le récit de Jean-Claude Montagné
Éditeur Les Productions de l'Ours

Film documentaire de 52 minutes réalisé par Guy Teissandier Depuis 1941 et jusqu'en 1943 des Français Résistants à l'occupant et au gouvernement de Vichy ont tenté de rallier les Forces Françaises Libres. Environ 50.000 d'entre eux ont rejoint l'Angleterre, puis à partir de novembre 1942, l'Afrique Française du Nord libérée par les alliés. Ces femmes et ces hommes acceptaient tous les risques, de la prison à la mort, pour reprendre le combat outre-mer dans les armées régulières. Leur seule issue : traverser clandestinement les Pyrénées. En regardant des images d'archives du début de la seconde guerre mondiale, Sylvie Raboutet, belle fille de Jean-Claude Montagne, cherche à comprendre les raisons qui ont poussé plus de 70.000 Françaises et Français à tenter la traversée des Pyrénées à pied pour rejoindre les alliés débarqués en AFN le 8 novembre 1942. Ils allaient ainsi, au péril de leur vie, déjouer la surveillance des Allemands, de la milice et de la police française, gravir des montagnes en costume de ville, sans entraînement et souvent sans provisions de bouche. Environ la moitié des tentatives échouèrent, entraînant pour les Résistants capturés et leurs familles des conséquences dramatiques : tortures, déportations, exécutions. Afin de faire découvrir à Sylvie le périple de ces jeunes gens, son beau-père l'emmène jusqu'en Espagne où il fut emprisonné avec tant d'autres dans des conditions inhumaines.

Au cours de ce périple où d'autres évadés témoignent de leurs souffrances, Jean-Claude Montagne retrouve Lambert Blasquiz, le passeur qui lui sauva la vie. Le Professeur Robert Belot, historien de la Résistance, fait le récit des interventions de la Croix Rouge pour faire libérer les Français. Il explique comment Franco les utilisa comme monnaie d'échange contre des engrais et du blé livrés par les alliés. Des images d'archives montrent les Evadés de France libérés débarquant à Casablanca. Des témoins revivent l'émotion qui les bouleversa à cet instant. Ainsi libérés par petits groupes, les Évadés de France intégrèrent la 1 ère Armée Française (Général de Lattre de Tassigny). la 1ère Division Française Libre (Général Brosset) . la 2ème Division Blindée (Général Leclerc). le Corps Expéditionnaire Français en Italie (Général Juin). D'autres s'engagèrent dans la marine, l'aviation, les commandos, les parachutistes. Ils participèrent à la marche sur Rome (Monte Cassino), aux débarquements en Provence et en Normandie. Ils libérèrent Paris puis Strasbourg, traversèrent le Rhin et pénétrèrent jusqu'au coeur de l'Allemagne.

9.000 d'entre eux moururent au combat. Des documents d'archives inédits, français et espagnols, illustrent ce récit. Des photos et des dessins faits par les Evadés de France montrent les détails de leur vie carcérale. Les interviews du Professeur Robert Belot et des Evadés de France: Nicole Pertès-Ziza - Jacques Bertrand Jacques Brit - Maurice Cordler - Georges Félus - Jean-Claude Montagne - Jean Patricot - Lambert Blasquiz. Supplément Marie-Françoise Montagne raconte le départ de Jean-Claude et l'attente. © PARIS 2007 - LES PRODUCTIONS DE L'OURS 11, bis rue du Colisée - 75008 PARIS www.guymontagne.fr Prix : 18 €