Le tourisme de mémoire en France

Ministères de la Défense et du Tourisme

Le tourisme de mémoire en France

Auteur Ministères de la Défense et du Tourisme
Éditeur Atout France
Collection Collection Observation touristique
ISBN 978-2-36711-003-5
Prix 45€

 

Au-delà de la dimension civique qu’elle revêt, la visite de sites de mémoire en France représente une part non négligeable dans l’économie touristique d’un territoire. Source de flux de visiteurs, génératrice de recettes et créatrice d’emploi, cette filière constitue un formidable levier d’attractivité et de vitalité économique, complémentaire à l’offre touristique traditionnelle. Elle se traduit aussi par une forte implication des acteurs locaux, grâce notamment à la mobilisation de nombreux bénévoles.

Une meilleure compréhension des enjeux économiques et sociaux de cette filière est indispensable pour rendre les politiques publiques plus efficaces en la matière et développer en France ce « tourisme de sens » qui fait de plus en plus d'adeptes.

C’est pourquoi le ministère de la défense – direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (SGA/DMPA) – et le ministère en charge du tourisme – direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS) – ont confié à Atout France la réalisation d’une étude nationale inédite consacrée au poids et aux retombées économiques du tourisme de mémoire sur le territoire métropolitain.

Apportant un éclairage essentiel sur les enjeux économiques de la mise en tourisme des sites de mémoire liés aux conflits contemporains, à la faveur du passage progressif de la culture de la mémoire à celle de l’histoire, cette étude s’appuie sur un travail approfondi de recueil et d’analyse de données confié au cabinet Traces TPI autour de deux axes principaux : 

        1. l’appréciation du poids économique des sites de mémoire, à travers un questionnement soumis à l’ensemble des gestionnaires de sites marchands ou disposant de services annexes payants .

        2. la mesure des retombées économiques pour les territoires de l’activité des sites de mémoire dont la fréquentation est connue, à travers une enquête menée auprès des visiteurs dans six départements :


        la Somme, la Meuse, le Bas-Rhin, le Calvados, la Haute-Vienne et le Var.

 

Quelques enseignements majeurs

  • Le tourisme de mémoire représente un chiffre d'affaires national de 45 millions d'euros
  • 45% de la fréquentation de ces sites est portée par une clientèle internationale fortement créatrice de valeurs
  • Des investissements importants sont consentis pour l'entretien et le développement de ces sites
  • Une grande diversité de situations en termes de retombées économiques selon la nature de l’offre mémorielle et la « touristicité » des territoires étudiés, lesquelles influent sur le volume et le profil des visiteurs, la durée de leur séjour, le mode d’hébergement choisi et le type de dépenses effectuées.

 

Cette étude atteste un réel engouement du public pour la visite des lieux de mémoire et donne la véritable mesure de ses potentialités économiques, culturelles et éducatives, tant pour les sites que pour leur territoire.

A l’aube des commémorations majeures qui débuteront en 2014, cette étude constitue une première étape dans la reconnaissance nationale de l’importance de la filière du tourisme de mémoire.

 

Pour en savoir plus

Articles liés