Louis Lavigne et Cumières - Village mort pour la France

Colette Méchin
Auteur Colette Méchin
Éditeur Eds. A. Trouslard

Proche de Verdun, Cumières est l'une des neuf communes qui ont été déclarées "mort pour la France" après la Première Guerre mondiale. Ce village survit pourtant aujourd'hui grâce à l'un de ses enfants, Louis Lavigne (1950), un instituteur qui a construit, par ses écrits,"un monument impérissable du souvenir". En partant de son vécu, celui d'un enfant pauvre issu du monde paysan, Louis Lavigne a réuni une mine d'informations sur la société rurale de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Son livre Le patois de Cumières et du Verdunois fait encore autorité tout comme ses nombreux articles sur la vie autrefois. Ethnologue au CNRS (à l'Université de Strasbourg), auteur de plusieurs ouvrages sur les sociétés traditionnelles de l'Est de la France (en particulier Saint Nicolas, Bêtes à manger, Frontière linguistique et frontières des usages en Lorraine), Colette Méchin a souvent fait appel, pour ses recherches, aux écrits de Louis Lavigne. En rédigeant cette biographie, elle rend hommage à un régionaliste de talent dont les écrits porteront témoignage, pour longtemps, d'une civilisation paysanne à jamais disparue. Son travail est suivi de deux textes de Louis Lavigne, La vie de Sébastien Anclin, aveugle (1874 - 1938) et Sur le pouce, des petites histoires en patois de Cumières, avec traduction en français.

Louis Lavigne et Cumières Village mort pour la France Auteur : Colette Méchin Editeur : Eds. A. Trouslard Prix : 22 € BON DE COMMANDE Dossiers documentaires meusiens André Trouslard 3 route de la Vallée 55110 Regnéville-sur-Meuse Tél : 03 29 85 84 19