Photographies de poilus

Frédéric Lacaille et Anthony Petiteau

Photo de la couverture de l'ouvrage

Auteur Frédéric Lacaille et Anthony Petiteau
Éditeur Somogy - Editions d'Art

Soldats photographes Au coeur de la Grande Guerre Collections photographiques du musée de l'Armée De l'horreur de la guerre de 1914-1918, quelles images garde-t-on aujourd'hui ? Outre celles des services officiels, contrôlées, censurées pour préserver le moral de l'arrière, il reste également celles des soldats eux-mêmes, officiers ou simples soldats. Dès 1914, beaucoup de combattants emportent dans leur paquetage de petits appareils photographiques, malgré l'interdiction du commandement, et fixent sur la pellicule ou sur plaques de verre cette partie de leur vie : les boyaux boueux des tranchées, les villes et campagnes dévastées, les camarades, le cantonnement...

Médecin, fantassin, artilleur, à travers leur regard c'est leur parcours que nous suivons, leur appréhension de la guerre, l'horreur des combats, l'omniprésence de la mort. La célébration du quatre-vingt-dixième anniversaire du conflit est l'occasion pour le musée de l'Armée de montrer un aspect méconnu de ses collections.

"Photographies de Poilus, soldats photographes au coeur de la Grande Guerre" de Frédéric Lacaille, chargé d'études documentaires au musée de l'Armée et Anthony Petiteau, conservateur du patrimoine au musée de l'Armée, coédité par le ministère de la défense (SGA/DMPA et musée de l'Armée) et les éditions Somogy - Editions d'Art ISBN 2-85056-805-8 Prix : 38 €