SENTIER SCENOGRAPHIE DU HARTMANNSWILLERKOPF

Parcours équestre et cycliste

Partager :

Retourner aux résultats

Un ensemble de 45 panneaux didactiques trilingues a été réalisé sur le site du parcours du champ de bataille du Hartmannswillerkopf, dans le cadre du Pôle d’Excellence Rurale « Tourisme de mémoire 14-18 » qui met en valeur 11 sites de mémoire de la Grande Guerre sur le Front des Vosges.

FRONT DES VOSGES 14-18 (application téléchargeable)

Lien direct vers le lieux de mémoire

Numéroté de 1 à 45, ces panneaux contribuent à l’accompagnement du visiteur et à son information pratique.

Partant de la description historique d’un site stratégique de combat, ces panneaux permettent d’appréhender les conditions climatiques et géographiques dans lesquelles se sont déroulés les combats des Vosges, tant côté français que côté allemand. En effet, le Hartmannswillerkopf comporte l’un des plus importants réseaux de tranchées et abris du Front des Vosges.
La vaste nécropole à ciel ouvert abrite les restes de quelques milliers de soldats français et allemands et impose le respect. Lieu de pèlerinage d’après-guerre, ce « haut lieu » français est classé Monument Historique en 1921.

Paysage totalement bouleversé par les bombardements à l’issue des combats, le HWK est toujours en voie de cicatrisation. La nature ayant repris ses droits, le site révèle un patrimoine écologique remarquable qui justifie sa protection au titre de Natura 2000 : forêt sub-naturelle, faune et flore protégées.

A chaque endroit particulier, un panneau explicatif permet de connaître la spécificité du lieu et sa compréhension :
Du Boyau 0 au Boyau 2, en passant par le plateau sommital, les différents points marquent la position la plus avancée de la conquête allemande du HWK et sa reprise par les chasseurs alpins du 13ème BCA, le 5 mars 1915, marquant le début de la reconquête du sommet.

Les abris souterrains permettent de découvrir deux types de protection : une sape couverte et un abri en galerie de mine. Au HWK, les conditions de vie et de combat sont rarement compatibles avec les manuels d’instruction.

La reconstitution de l’abri en bois de la roche Serret propose une restitution de l’aspect pendant la Grande Guerre. Ces reconstitutions qui ne visent pas l’authenticité, font aujourd’hui partie de l’histoire du site.

La tranchée de pierre qui est présentée dans le circuit est une des rares tranchées françaises en partie maçonnée et équipée de niches. Sur le HWK, les très fréquents tirs d’artillerie bouleversent régulièrement le système de tranchées jusqu’à l’araser complètement.

Le no man’s land qui désigne l’espace entre les premières lignes de chaque armée, multipliait les obstacles à franchir en cas d’attaque. Les vestiges allemands auxquels on peut accéder ensuite présentent de véritables forteresses souterraines, dont le « Saint-Gothard Tunnel ».

Dans un environnement dénudé, plus sec et plus chaud, la flore d’origine a été remplacée par un cortège d’espaces à caractère pionnier d’une grande diversité. Les formations végétales du HWK constituent aujourd’hui des habitats remarquables qui abritent une flore et une faune de grande valeur écologique et sont recensés d’intérêt européen au titre de Natura 2000.

 
Adresse et contact : 1 rue Schlumberger 68006 COLMAR CEDEX - Téléphone : 03 89 20 10 67
- Site Internet : www.memorial-hwk.eu - Courriel : adtconseil@tourisme68.com

 

 

Sources : ©LE HARTMANNSWILLERKOPF « VIEIL ARMAND »
Infos pratiques
Distance
2km
Les villes
Colmar Moosch
Sur vos pas

> La revue n°259 > L'évènement

Étape 2Moosch