Un drame de la résistance dunkerquoise ...

Patrick Oddone

La couverture de l'ouvrage. Photo Ed Punch

Auteur Patrick Oddone
Éditeur PUNCH Éditions

L'exécution, le 30 mars 1943, au fort de Bondues, des résistants Louis Herbeaux, abbé René Bonpain et Jules Lanery, ainsi que la déportation de plusieurs Rosendaëliens, constitue l'un des plus grands drames de la résistance dunkerquoise. Pour expliquer cet évènement tragique qui a toujours suscité de nombreuses interrogations, l'auteur procède à l'analyse des origines du réseau de renseignements auquel ils appartenaient et développe le cheminement mouvementé de cette organisation performante dénommée "Alliance". Il s'attache à dénouer es fils d'une situation complexe qui met en scène des dissidences internes, étrangères au groupe des résistants dunkerquois, ainsi qu'un contre-espionnage allemand d'une redoutable efficacité. Cette étude historique qui s'appuie sur le décryptage de données dispersées et l'analyse de documents inédits apporte un nouvel éclairage sur cet épisode dramatique de la Seconde Guerre mondiale, resté gravé dans la mémoire collective.

Précis et documenté, cet ouvrage éclaire sur ce que fut la résistance et les risques pris par ceux qui refusèrent la défaite, dans une région sévèrement contrôlée par l'occupant, dans une région hautement stratégique pour les troupes du IIIe Reich. Cet ouvrage de Patrick Oddone, membre de la Commission Historique du Nord, président de MEMOR, a reçu le prix Histoire de La Renaissance Française du Nord-Pas-de-Calais en octobre 2003 Publication PUNCH Éditions - DMPA - SDHA ISBN 2-913132-51-0 mars 2003 - 72 pages