Eté 44 Bayeux ville-hôpital

Ouvrage collectif

Photo de la couverture de l'ouvrage

Autor Ouvrage collectif
Herausgeber Edition spéciale de la Société des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Bayeux

Sortie miraculeusement indemne des combats de 1944, Bayeux est alors la seule ville, en territoire libéré, à disposer d'un hôpital en état de marche et doté d'une infrastructure capable d'accueillir de nombreux réfugiés et de soigner plusieurs milliers de blessés affluant de la Manche et du Calvados. Très rapidement en coopération avec les armées alliées, Bayeux est transformée en une véritable ville-hôpital. De la mi-juin à septembre 1944, le grand séminaire, la clinique d'Aprigny, le collège Alain Chartier et toutes les écoles de Bayeux sont réquisitionnés par les autorités. Les classes font rapidement office de salles d'hôpital et de nombreux bénévoles participent à la prise en charge médicale des populations civiles blessées et réfugiées à Bayeux. A l'hôpital général, mille huit cent dix-sept personnes blessées seront soignées en continu sans compter le nombre de personnes suivies dans les structures annexes. L'ouvrage « Eté 44, Bayeux ville-hôpital » relate les conditions particulières de cette période historique. Textes et témoignages réunis par Isabelle Aubé, Dominique Hérouard, Cédric Neveu Eté 44 Bayeux ville-hôpital Bulletin, 33è volume - 2004 Ouvrage collectif Edition spéciale de la Société des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Bayeux Conception graphique : Agence Arphot à Caen juillet 2005