Wœrth - Musée de la bataille du 6 août 1870

Partager :

La bataille de Wœrth fut engagée le 6 aout 1870. Grave défaite française, elle obligea Mac Mahon à battre en retraite en direction de Reichshoffen.

 


 

Consulter l'offre pédagogique du musée >>> 

 


 

Les premiers revers de l'armée française en Alsace

 

Le premier militaire français tombe le 25 juillet 1870 en Alsace. Le sous-officier du 12ème chasseur à cheval, Claude Pagnier, est tué lors d'un accrochage avec une patrouille de dragons badois à Schirlenhof.

 

À compter du 3 août, la 3ème armée allemande, sous les ordres du prince de Prusse, Frédéric Guillaume, s'installe à Wissembourg et sur la Lauter. Le 1er grand affrontement a lieu dans cette ville et sur les hauteurs
du Geisberg le 4 août 1870. L'armée française, alors sous les ordres du Maréchal Mac-Mahon, y connaît sa première défaite ; l'avant-garde de la 2ème division d'Infanterie du Général Abel Douay, en situation d'infériorité, succombe, malgré une résistance héroïque, aux attaques des prussiens.

 

 

  • Bataille de Wœrth (retrait des Français sur Langensoultzbach), 6 août 1870. Source : Photo et coll. de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg.

    Bataille de Wœrth (retrait des Français sur Langensoultzbach), 6 août 1870. Photo et coll. de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg.

  • Mac Mahon à la Bataille de Woerth

    Mac Mahon à la Bataille de Woerth Gravure - Service historique de l'armée de terre.

  • Le monument au coq à Geisberg dédié aux soldats français morts le 4 août 1870.

    Le monument au coq à Geisberg dédié aux soldats français morts le 4 août 1870.

Source : MINDEF/SGA/DMPA - Territoire Grand Est.

 

La bataille du 6 août 1870

 

Le 6 août 1870 a lieu la bataille de Woerth-Froeschwiller. Les forces allemandes sont installées sur la rive Est de la Sauer et celles de l'armée française, dont les effectifs sont bien inférieurs, sur les hauteurs du plateau de
Froeschwiller, entre Langensoultzbach et Morsbronn-les-Bains. Aucun des deux belligérants n'a l'intention de livrer bataille ce jour là, mais des accrochages près de la rivière, à Wœrth, provoquent le déclenchement
des hostilités. Froeschwiller est donc une bataille improvisée. Les armées vont se heurter violemment durant toute la journée. En dépit d'une forte résistance l'aile droite de l'armée française est débordée vers 13h et les
allemands conquièrent le village de Morsbronn.

 

Mac-Mahon commet une erreur stratégique en lançant le 2ème cuirassiers de la brigade Michel sur un terrain très défavorable, entrecoupé notamment de plantations de houblons. Les troupes françaises sont décimées
dans les rues du village de Morsbronn par les tirs de prussiens embusqués. Les allemands continuent à progresser et conquièrent Elsasshausen puis menacent la route de Froeschwiller. Mac-Mahon lance alors
contre eux les quatre régiments de la division de cavalerie Bonnemain aux environs de 15h 30. Mais, c'est un nouveau massacre. Le 1er régiment de tirailleurs algériens réussit cependant à retarder l'avance allemande
en menant une charge impétueuse, mais finit par céder faute de munitions. La bataille se poursuit dans le village de Froeschwiller qui subit un bombardement intense et tombe à 17h.

 

Le bilan de ces combats est désastreux : environ 10 000 tués du côté français et 10 640 du côté allemand. De très nombreuses fosses communes et tombes sont creusées ; la population de Woerth et de Froeschwiller
est réquisitionnée pour enterrer les morts. Le musée de la bataille du 6 août, installé à Woerth, est entièrement consacré à cette bataille tragique qui ouvra à l'armée prussienne la route des Vosges.

 

 

Renseignements pratiques :

Informations pratiques :

 

Accès par ascenseur pour les personnes à mobilité réduite (à l'exception de la tour).
Parking voiture à l'entrée du musée, pour bus à moins de 100 mètres, - Boutique, - Visites guidées en français et allemand dans le musée et à l'extérieur, sur le champ de bataille.

 

Contact :

 

Association des amis du musée et du patrimoine de Woerth et environs 2, rue du Moulin - 67360 Wœrth
Tél. : 03 88 09 30 21

 Fax : 03 88 09 47 07

 E-mail : mus6aout@gmail.com

 

 

Pour les groupes des guidages sont possibles dans le musée et au travers du champ de bataille.
Pour les modalités prendre contact par courriel : ville.woerth@wanadoo.fr

 

 

Site du musée de Woerth en Alsace

 

Tourisme 67

Partager :