Châteaudun

1870-1871

Place du 18 octobre - Châteaudun. Source : carte postale

Ce circuit proposé est dédié aux évènements du conflit de 1870 qui ont marqué la ville de Châteaudun.

Chemin de mémoire dans la ville

Le circuit proposé est dédié aux évènements du conflit de 1870 qui ont marqué la ville de Châteaudun.

Cinq totems illustrés relatent la défense héroïque des Dunois face aux Prussiens, le 18 octobre.

Les trois premiers sont implantés sur la place du 18 octobre, le quatrième rue Jean Moulin et le dernier à côté du monument de la défense, sur le Mail.

Cette bravoure valut à la ville, par décret du 3 octobre 1877, le droit de faire figurer dans ses armoiries la croix de la Légion d'honneur. La place Royale a été dénommée place du 18 octobre, en 1884, en souvenir de cette journée.

Les événements

Après avoir réalisé le blocus de la capitale dès le 20 septembre, des groupes d'Uhlans très mobiles avancent en Beauce. Du 26 septembre 1870 au 6 janvier 1871, l'armée ennemie sillonnera sans relâche et en tous sens le département d'Eure et Loir. Châteaudun se trouve depuis début octobre sous le commandement du général Ernest de Lipowski. Les Dunois ont érigé 28 barricades dans la ville en état de siège. Ce 18 octobre, Châteaudun ne compte que 1 200 francs-tireurs, gardes nationaux sédentaires et sapeurs-pompiers. Une force militaire de 12 000 Prussiens emmenée par le général von Wittich se présente à l'Est. Ils sont armés de 24 canons et 2 obusiers. Vers midi, sept coups de canon sont tirés en direction de la gare.

Vers 18h, la barricade rue Galante (rue de Civry) cède, isolée et trop en avant. La poussée ennemie ne peut alors plus être maintenue. Les francs-tireurs battent en direction du centre ville, malgré l'obscurité. Les Prussiens cherchent à envahir la place. Un terrible combat nocturne s'ensuit. Par trois fois l'ennemi est repoussé dans les rues de Chartres (rue Jean Moulin) et d'Orléans (rue de la République). On se bat sous des arceaux de flamme et les cadavres couvrent littéralement le sol. Ce combat est immortalisé par le peintre Philippoteaux (l'original du tableau se trouve dans le bureau du maire de Châteaudun) Malgré les derniers élans de courage, les défenseurs doivent renoncer à prolonger cette lutte désormais sans espoir.

Toute cette journée, une grêle d'obus et de fusées incendiaires s'abat sur la ville au rythme de 10 coups par minute. Les maisons s'effondrent, les toitures s'entrouvrent. Dans la nuit du 18 au 19 octobre, les Prussiens mettent le feu à toutes les demeures, pillent, violent ou contraignent les habitants à la fuite. A l'Hôtel du Grand Monarque, où les Prussiens s'étaient fait servir un excellent dîner de 70 couverts, la gérante se jette aux pieds du général von Wittich pour le supplier d'épargner son établissement. Mais le duc de Saxe enflamme les rideaux. Le bâtiment disparaît en peu de temps. Ces atrocités durent toute la nuit et la journée suivante. Un monument en hommage aux victimes de la défense a été érigé dès 1873 au cimetière du Champdé. Mais pour glorifier le souvenir du devoir accompli et de la résistance chevaleresque de Châteaudun, une souscription nationale est ouverte et, le 18 octobre 1897, le monument de la défense est inauguré sur le Mail.

Sculpté par Antonin Mercié, la statue de bronze représente une femme avec une couronne murale sur la tête qui personnifie la ville de Châteaudun. Grièvement blessée, elle s'affaisse, appuyée contre un franc-tireur de Paris. Celui-ci, le fusil à l'épaule, résiste toujours et brûle ses dernières cartouches.

 

Ville de Châteaudun

 

Monuments aux morts :

28_Châteaudun - Monument de la Défense

28_Châteaudun

  • Totems "Le combat sur la place centrale". "La destruction de la ville par les prussiens" et "Les commémorations"
    Source : Archives municipales de Châteaudun

  • Totems "Les barricades et la défense de Châteaudun" et "L'irruption des Prussiens dans la ville"
    Source : Archives municipales de Châteaudun

  • Monument de la défense. Source : Archives municipales de Châteaudun

  • Place du 18 octobre - Châteaudun.
    Source : Archives municipales de Châteaudun

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse

    place du 18 octobre 28200
    Châteaudun

    Horaires d'ouverture hebdomadaires

    Accès libre