Partager :

La Fontenelle

Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

Création 1921. Combats de La Fontenelle, 1914-1918.


Aménagement 1921 à 1923, corps regroupés de cimetières militaires de La Fontenelle et environs, de Germainfaing, de Launois, de Celles-sur-Plaine.

Éléments remarquables : Monument « Aux soldats des Vosges », 1914-1918.

Informations historiques

Le massif des Vosges est jalonné par un grand nombre de sites de combats de la guerre 14-18.

 

Contrairement aux autres champs de bataille de la Grande Guerre, la spécificité du massif des Vosges est d’avoir été le seul front 14-18 de montagne sur le sol français, avec des infrastructures et technologies de logistique et de transport, des impacts paysagers et des enjeux stratégiques liés à des contraintes climatiques et géographiques.

 

En décembre 1914, le front se stabilise. Dans les Vosges lorraines, les lignes s’accrochent sur la crête frontière du Violu, sur des observatoires naturels comme la Fontenelle ou tiennent des positions stratégiques comme la Chapelotte.

 

Les attaques de 1915 popularisent chacun de ces noms. La Fontenelle est ainsi le symbole de ces vaines opérations de grignotage.

 

Erigé dès 1920 sur les anciens vestiges de la guerre de mines, ce cimetière militaire comble les anciennes tranchées et le champ de bataille. Pourtant, le bouleversement alentour témoigne encore de la violence des combats. A l’instar de Verdun, trois hameaux du Ban-de-Sapt ne seront pas reconstruits ; leurs vestiges sont aujourd'hui encore visibles.

 

La nécropole est aujourd'hui le  point de départ d'un sentier de mémoire qui fait découvrir les réalités de la Grande Guerre dans les Vosges.

 

La nécropole nationale de La Fontenelle regroupe près de 1384 corps issus de 9 cimetières militaires provisoires. Les dépouilles de 424 soldats reposent en ossuaire.

 

Au sein même de cette nécropole, est érigé un monument, en grès rose des Vosges. Œuvre du sculpteur Émile Bachelet, ce monument a été dressé en mémoire des "grands soldats des Vosges et vaillants défenseurs du sol vosgien". Il constitue ainsi un "phare mémoriel" rappelant à tous le sacrifice des combattants.

 

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

    Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG