Mémoire du Maquis, accueil historique

Plateau des Glières

Partager :

Le plateau des Glières est un lieu de mémoire lié à la Seconde Guerre mondiale. Du 31 janvier au 26 mars 1944, près de 500 hommes s’y regroupèrent, sous le commandement du lieutenant

Tom Morel, puis du capitaine Maurice Anjot, pour réceptionner des armes. Au bout de 2 mois, ceux qui avaient choisi de « vivre libre ou mourir » firent face à l’attaque conjointe et massive des forces de Vichy et de la Wehrmacht. Plus de 140 maquisards y trouvèrent la mort.

A découvrir sur le plateau des Glières, lieu emblématique des valeurs de la Résistance :


L’accueil historique Mémoire du Maquis est ouvert au public environ 10 mois par an et des animations, des rencontres, des visites sont régulièrement organisées. Le Conseil Général de la Haute-Savoie vous y accueille dans un espace multimédia équipé de bornes interactives où il vous sera possible de consulter librement le CD-ROM La Résistance en Haute-Savoie, ainsi que le site Internet Mémoire des Alpes. Vous trouverez également une salle de projection où vous sera présentée une évocation historique des Glières, « Vivre Libre ou Mourir » (52 minutes) ou le documentaire « Août 1944 : la libération d’Annecy et de la Haute-Savoie » (25 minutes). Une boutique est également accessible au sein de cet accueil.


Le circuit de découverte historique : au centre du plateau, autour de la zone de parachutage, ce parcours balisé par des panneaux retrace l’organisation et la vie quotidienne du bataillon des Glières durant l’hiver 1944. D’une durée de deux heures, il est accessible à tous types de marcheurs. un questionnaire pédagogique est à disposition des enfants, qu’ils pourront remplir en s’aidant de la lecture des panneaux jalonnant le sentier.


Le Monument national à la Résistance : cette œuvre d’art moderne d’Emile Gilioli symbolise la Résistance et l’espoir. Elle a été construite en 1973 à l’initiative des Rescapés des Glières. L’intérieur du Monument renferme d’autres œuvres de l’artiste. Pour les personnes qui se rendent sur le Plateau des Glières, le Monument National à la Résistance apparaît posé sur l’herbe de ce vaste alpage, sa géométrie reprenant les formes des montagnes et notamment la montagne de Jalouvre qui lui sert de décor ultime. C’est une sculpture sans épaisseur, un bas-relief qui aurait été démesurément agrandi sur un fond de nature, se détachant par sa masse blanche sur le reste du paysage.

 

 

  • Accueil historique Mémoire du Maquis, plateau des Glières. ©Dep74/Viviano Mancini

  • Monument national à la Résistance, réalisée en 1973 par Emile Gilioli, plateau des Glières. ©Dep74/Viviano Mancini

  • Circuit de découverte historique et Monument national à la Résistance d'Emile Gilioli, plateau des Glières. ©Dep74/Viviano Mancini

 

Sources : ©Mémoire du Maquis, accueil historique

Partager :