Service historique de la Défense

Actualités des fonds d'archives - Agenda culturel - Publications...

Partager :

Le SHD est rattaché à la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère des Armées. Site officiel Facebook dédié YouTube Instagram officiel

 

Lieu de conservation des archives des ministères chargés des affaires militaires depuis l'origine, le service historique de la défense (SHD) dispose en outre d’une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d’homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l’histoire de la défense.

 

Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (450 km d’archives remontant au XVIIe siècle, près d’un million d’ouvrages), représentent une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens, les personnels scientifiques et techniques du SHD s’emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français.

 

Créé le 1er janvier 2005 par regroupement des anciens services historiques d'armées, le service historique de la défense est rattaché à la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère des Armées.

 

Il se compose de trois centres : le centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, Le Blanc), le centre des archives de l’armement et du personnel civil (implanté à Châtellerault),  et le centre des archives du personnel militaire (implanté à Pau).

 

Découvrez le SHD à travers l'exposition qui lui a été consacrée pour ses dix ans d'existence.

Partager :