Fort de Condé-sur-Aisne

Partager :

Ce fort de Condé-sur-Aisne appartient au système Séré-de-Rivières destiné à défendre de la nouvelle frontière de 250 km, de Longwy à Belfort.

Fort destiné à défendre de la nouvelle frontière de 250 km, de Longwy à Belfort, issue du traité de Francfort de 1871 qui met fin à la guerre franco-allemande de 1870-1871. En forme de pentagone, il est un élément de seconde ligne de la fortification La Fère - Soissons.

  • Le fort de Condé-sur-Aisne. Source : SGA/DMPA - JP le Padellec

    Le fort de Condé-sur-Aisne. Source : SGA/DMPA - JP le Padellec

Source : SGA/DMPA

Construit en même temps que celui de La Malmaison et par les mêmes entrepreneurs (maisons Dollot et Fortier notamment) ; la levée topographique date de 1876 ; la première batterie achevée en juillet 1877 ; les projets définitifs furent approuvés en mai 1878 par le ministre et en juillet par le directeur du Génie ; le coût total du projet fixé à 1 850 000 francs. L'essentiel de l'ouvrage est achevé fin 1883. En 1885, deux compagnies du 67e régiment d'infanterie (500 hommes) viennent y tenir garnison.

 

Le fort couvre 13 hectares et peut accueillir jusqu'à 650 hommes dont 20 officiers. Une infirmerie peut abriter 80 malades. L'écurie est prévue pour 12 chevaux ; des magasins à poudre et à munitions, une forge un atelier à bois et deux puits occupent les autres parties aménageables. Protégé par un fossé de huit mètres de large, ce fort dispose de 18 plate-formes d'artillerie. En 1888 l'armement comprend quatre canons de 155 long, quatre de 155 court, dix-neuf de 120, quatre mortiers de 15 cm et plusieurs canons revolver et canons de 12 culasses.

 

À l'instar du fort de La Malmaison, le fort de Condé devient inutile avec l'évolution de l'armement ; il est déclassé en 1912. Les Allemands prennent l'ouvrage sans combat le 1er septembre 1914. Peu après, le fort est plusieurs fois attaqué par les Français et les Anglais. L'ouvrage tombe le 15 septembre avant d'être repris à la suite d'une violente contre-attaque impériale. De violent combats se déroulent fin septembre ; les Allemands tiennent la place. Ils y installent un phare qui balaie la vallée de l'Aisne ainsi que des batteries d'artillerie.


Lorsque le 16 avril 1917 l'offensive du Chemin des Dames est lancée, les troupes de Von Kluck évacuent la position. En octobre 1917, les généraux Pershing et Franchet d'Esperey viennent observer le champ de bataille depuis le fort. Le 27 mai 1918, la contre-offensive germanique enfonce les lignes alliées. Le fort de Condé-sur-Aisne est bombardé et prit d'assaut le 28 mai 1918. En août 1918, les poilus français reprennent position dans le secteur de l'Aisne. Les Allemands le quittent le 7 août 1918 après avoir enlevé leurs pièces d'artillerie. L'ouvrage, ruiné en partie et rendu inutile, est désarmé après-guerre avant d'être abandonné en 1927.

 

Dans les années 1950, le fort accueille un centre de désobusage. En 1959 la commune de Chivres Val rachète la place à la commune de Condé-sur-Aisne afin de servir de carrière en pierre de taille pour les habitants de Chivres-Val et des environs. En 1979, le couple Potier créé l'association de sauvegarde et de mise en valeur du fort de Condé, des églises et des monuments en péril du sud-Picardie. Le fort commence alors à être rénové. Le 1er juillet 2003 l'effort commun fourni par la Communauté de Communes du Val de l'Aisne, qui a décelé le potentiel économique des lieux, a permit l'ouverture du fort de Condé-sur-Aisne en proposant des visites guidées du site ainsi que des événementiels.

 


Fort de Condé 02280 Chivres-Val
Tél. : 03 23 54 40 00
Fax : 03 23 54 40 04
Courriel : fortdeconde@wanadoo.fr

 

Période d'ouverture et visites guidées
Avril-mai : tous les jours de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 / Visites guidées à 14 et 16h et le dimanche à 14, 15 et 16h
Juin-juillet-août : tous les jours de 9h30 à 18h30 et le dimanche jusqu'à 19h30 / Visites guidées à 14, 15 et 16 et 17h et le dimanche à 14, 15, 16, 17 et 18h
Septembre-octobre-novembre : tous les jours de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30 / Visites guidées à 14 et 16h et le dimanche à 14, 15 et 16h

Tarifs Individuel : adultes 5 € ; 10-18 ans 3 € ; moins de 10 ans (gratuit) Groupe (30 personnes minimum) : adultes 4 € ; 10-18 ans 2,5 € ; moins de 10 ans (gratuit)

Le fort de Condé

 

Quizz : Forts et citadelles

Partager :