Fort du Salbert

Partager :

Ce fort construit entre 1874 et 1877, avait pour mission d'assurer la couverture de feu avec le fort de Giromagny et avec celui du Mont Vaudois.

Le massif du Salbert constituait une importante position contrôlant la zone des étangs autour du Malsaucy, les environs de la route de Lure, la route de Giromagny et le chemin de fer de Paris.

 

Au sommet de la colline, le fort était aidé dans sa mission par quatre batteries. Celle qui jouxte le fort (et qui date de 1875) montre encore ses abris et plates-formes pour l'artillerie à ciel ouvert qui entourent les ruines d'un poste de télégraphie optique (transmission de messages par signaux lumineux).

 

Le fort du Salbert, de son vrai nom fort Lefebvre, construit entre 1874 et 1877 pour près de 500 hommes et 44 pièces d'artillerie, possédait des plates-formes pour l'artillerie sur le rempart couronnant le fossé ainsi qu'au-dessus de sa caserne centrale (fort "à cavalier"). Après 1885, si l'essentiel de son artillerie d'action lointaine est dispersé dans des batteries extérieures, victime de l'insuffisance des crédits, il ne sera jamais modernisé bien que dépassé. Seuls quelques renforcements de circonstance seront réalisés en 1914.

 

Entre 1953 et 1957, une importante station radar est construite au Salbert, réemployant largement les anciennes fortifications : le fort est utilisé comme casernement tandis que d'immenses locaux souterrains abritant les installations techniques et une salle d'opérations de la défense aérienne sont aménagés à l'emplacement d'un ancien abri-caverne (on en voit les deux portes d'entrée le long de la route d'accès au fort).

 

Du fait de cette nouvelle destination, le fort a perdu une grande partie de son aspect d'origine ; en particulier, le cavalier établi sur la caserne centrale a été arasé et remplacé par une terrasse. Ces installations de défense aérienne ont fonctionné peu de temps. Les antennes métalliques qui hérissaient le sommet de la colline ont été découpées depuis, mais leurs socles bétonnés se voient encore en plusieurs endroits sur le fort et aux alentours.

  • Le fort du Salbert

    Le fort du Salbert. Source : http://esiblote.club.fr

Source texte : Antoine Brolli

Fort du Salbert

Route du Fort Salbert

90300 Cravanche

 

Maison du Tourisme

2 rue Clemenceau

90000 Belfort

Tel.: 03 84 55 90 90

Fax : 03 84 55 90 70

E-mail : tourisme90@ot-belfort.fr

 

Quizz : Forts et citadelles

 

Partager :