Forteresse de Montrond

Partager :

La forteresse, sise sur la colline de Montrond, offre un panorama incontournable de l'évolution de l'architecture militaire, du XIIIème au XVIIème siècle

 

La restauration de la forteresse, majoritairement basée sur l'action bénévole, contribue également à l'originalité de son histoire.

Un premier ouvrage est construit en 1225 sur une butte qui domine les vallées du Cher et de la Marmande d'une quarantaine de mètres. La base d'un puissant donjon de type "Philippien", grosse tour cylindrique de 16 mètres de diamètre pour une épaisseur de maçonnerie supérieure à 4 mètres à sa base, a été dégagée entre 1977 et 1980.

  • Le

    Le"plan par terre"du château de Montrond, vers 1650. Source : BNF

  • Base du donjon en 1982

    Base du donjon en 1982. Source : Association C.H.A.S.A.

  • Vue aérienne du site

    Vue aérienne du site. Source : Association C.H.A.S.A.

Source : Association C.H.A.S.A.

 

Une importante campagne de reconstruction est menée par Charles d'Albret au début du XVème siècle, après les destructions opérées par les Anglais. Le site, dégradé par les conflits du XVIème siècle, est remis en état et amélioré au XVIIème siècle sous l'impulsion de Maximilien de Béthune, Duc de Sully qui rachète le château en 1606, puis les Condé. Sully en fait un lieu de résidence : il restaure, agrandit et embellit l'ancien château-fort pour en faire une véritable résidence palatiale, dont le confort et l'ornementation luxueuse devaient être à la mesure du prestige et des moyens financiers du propriétaire.

 

Par ailleurs, Sully modernise le système défensif qui ne répond plus aux contraintes liées à l'évolution de l'artillerie. Il cède le château à Henri II de Bourbon, prince de Condé, en 1621. Celui-ci achève de transformer Montrond en une forteresse redoutable qui causera tant de soucis aux armées royales lors de la Fronde. Pour fortifier la place, il engage un spécialiste, Jean Sarrazin, dit le "Mathématicien du prince" ou encore "l'intendant des fortifications". Ce dernier travaille pendant plus de 10 ans à la conception et à la réalisation du puissant réseau de fortifications bastionnées étagées sur les pentes de la colline, s'inspirant des autres ingénieurs militaires de son temps, Français, Italiens ou Hollandais.

 


Achevée vers 1650, la Forteresse de Montrond est considérée comme l'une des plus fortes de France. Elle est un exemple de fortification bastionnée, développant une ligne d'ouvrages empilés sur plusieurs niveaux selon la topographie de la colline, séparés par de nombreux fossés taillés dans le roc et souvent reliés par des passages souterrains. C'est d'ailleurs le seul exemple de ce type de fortification dans le centre de la France. Lors de la Fronde, Montrond est la dernière place forte du Berry et du Bourbonnais à résister et à tenir tête aux armées royales. Le siège commencé en octobre 1651 ne s'achève que le 1er septembre 1652, avec la capitulation d'une garnison épuisée, affamée et décimée par les maladies. Mazarin ordonne alors le démantèlement de la place, dont l'essentiel des ouvrages bastionnés fut miné ainsi que les accès aux cheminements souterrains. S'ensuivra l'abandon du château vers 1735. Il sera utilisé comme carrière de pierre par les habitants de Saint-Amand, avant d'être transformé en promenade publique à partir de 1834.

 

Voué à l'oubli, le site connaîtra finalement une nouvelle renaissance en 1970, grâce à l'initiative de jeunes bénévoles et à la création d'une association, le C.H.A.S.A. Aujourd'hui encore, la réhabilitation de la forteresse se poursuit, offrant sans cesse de nouvelles découvertes.

 


Association C.H.A.S.A

10, Allée du Prince de Condé 18200 Saint Amand Montrond

Tel : 02 48 96 79 64

Fax : 02 48 96 47 36

Courriel : chasa.montrond@wanadoo.fr

 

Visites guidées

Du 1er Avril au 30 Septembre Tous les jours sauf le lundi

 

Horaires des départs des visites : 10H00 ; 14H00 ; 16H30

En dehors de cette période et de ces horaires, des visites sont possibles sur demande. Pour plus de détail sur les autres animations (visites nocturnes, ateliers enfants, etc.) ou sur les chantiers de bénévoles, visiter le site internet de la forteresse ou contacter l'association.

 

Site de la forteresse de Montrond

 

Quizz : Forts et citadelles

Partager :