Lettre d'information

50 colombogrammes, 50 photographies pour évoquer l’histoire

50 photographies en en noir et blanc, prises par le lieutenant-colonel Geoffroi CAFFIERY, illustrent le contenu des messages envoyés par pigeons voyageurs (colombogrammes) de la Grande Guerre. Les colombogrammes placés dans leurs contextes (rapport secret, journal de marche et opérations,etc.) participent à la fabrication de véritables récits.

Témoins-Grande-Guerre

►Exposition temporaire consacrée aux
«  Témoins de la Grande Guerre »
du 5 octobre 2018 au 15 septembre 2019.
Musée des transmissions - 35512 Cesson-Sévigné

 

Extrait de l’entretien du lieutenant-colonel Caffiery
avec Éléonore Villedieu :

 

 

« La Première Guerre mondiale est un conflit qui s’étend sur plusieurs continents. Elle se déclenche dans un climat de nationalisme intense et de volonté expansionniste. Le bilan humain français s’élève environ à 900 morts par jour pendant 4 ans. La ligne de front d’environ 700 kilomètres est constituée de tranchées de terre du côté des Français, si bien qu’elles résistent mal aux tirs d’artillerie lourde. La guerre va entraîner des séquelles physiques et psychiques de très grande ampleur. Elle laisse des millions d’orphelins. J’ai toujours été saisi par l’engagement total de ces poilus et je souhaite restituer à la fois la dimension humaine et la tension dramatique de cette guerre.

 

Ce projet historique et photographique labellisé en 2018 par la mission du centenaire, propose des témoignages construits à partir des enregistrements de colombogrammes, messages transmis par pigeons voyageurs pendant les batailles de Verdun, de la Somme, du Chemin des Dames… Les photographies, les colombogrammes placés dans leurs contextes grâce aux documents d’époque, rapports ou journaux des marches et opérations, participent à la fabrication de récits. Dans le cadre de mes recherches historiques au Service historique de la défense, la lecture des colombogrammes m’a stupéfait par leur spontanéité et leur consistance : « des hommes boivent leur urine », « sous la boue liquide de très nombreux cadavres enlisés ne pourront pas être enlevés », « flottement très sérieux se manifeste à la suite de pertes de cadres et officiers », « fait ce matin 300 prisonniers et en ai tué presqu'autant », « le bataillon aurait perdu une tranchée mais l'aurait reprise aussitôt et 200 hommes de ce bataillon sont tués ou blessés ». »

 

Biographie expresse :

 

« Lieutenant-colonel à la Direction Générale du Numérique et des Systèmes d’Information et de Communication au ministère des Armées, je suis officier de carrière depuis 30 ans. Aujourd’hui, je suis aussi auteur-photographe et souhaite être utile, transmettre par l’image un récit, une séquence temporelle. »