Lettre d'information

Chapitre 1 : La modification des grands équilibres économiques et politiques mondiaux

Visite

Musée des Troupes de Marine (Fréjus) : « Les TDM depuis 1962 » 

 

Séquences vidéo

Archives de l’ECPAD :

 

Objets

Musée des parachutistes (Pau) : La tenue du parachutiste lors de l’opération Bonite (Kolwezi, 1978)

Musée du Génie (Angers) : le robot démineur (1990)

Corps 2

 

Une prise de guerre française pendant la première guerre du Golfe (opération Daguet, 1990). Un canon 122 D 30 irakien au Musée des Troupes de marine

La France participe, aux côtés d’une coalition conduite par les États-Unis, aux opérations militaires dirigées contre l'Irak de Saddam Hussein lors de la première guerre du Golfe (2 août 1990-28 février 1991). Son engagement est connu sous le nom d’« opération Daguet ». Depuis 1945, l’armée française a essentiellement mené des opérations militaires de faible intensité dans un rayon d’action relativement limité (essentiellement en Afrique francophone où elle dispose de forces prépositionnées). L’engagement en Irak, autorisé par la résolution 678 du Conseil de Sécurité de l’ONU, pose d’importants défis à l’armée française dont l’adversaire est alors considéré par les autorités américaines comme la « quatrième armée du monde ». Ce canon, un obusier entré en service dans les années 1960 au sein de l’armée soviétique, puis très répandu dans le Moyen-Orient, prolonge la vieille tradition de la prise de guerre. Il est aujourd’hui exposé au musée des troupes de Marine à Fréjus.

 

Bibliographie indicative

La mutation des conflits est une question d’actualité et doit être questionnée au regard des bouleversements géopolitiques à l’œuvre à partir de la fin des années 1980. Une synthèse peut être utile (par exemple Maurice Vaïsse, Les relations internationales depuis 1945, Paris, Armand Colin, 2015) mais on peut être plus spécifique avec par exemple Danielle Domergue-Cloarec et Antoine Coppolani, Des conflits en mutation ? De la guerre froide aux nouveaux conflits : essai de typologie : de 1947 à nos jours (Bruxelles, Éditions Complexe, 2003). Sur les questions d’Opérations extérieures, il est intéressant de lire Michel Goya, « Les opérations extérieures en perspective historique (1962-2008) » (Cahiers du RETEX, 2008) pour saisir combien cette période transforme profondément l’armée française. La revue Les Chemins de la Mémoire a consacré un numéro sur « La France en Opex : 50 ans d’engagement » (numéro hors-série, 11/2017).

 

La Guerre du Golfe (1991)

Pour saisir le contexte, voir Pierre Razoux, La guerre Iran-Irak : Première guerre du Golfe 1980 -1988, (Paris, Perrin, 2013).

  • « Opération Daguet », Soldats de France, n° 2, mai 2017.
  • Revue Stratégiques n°51-52 : numéro spécial Guerre du Golfe (articles en ligne)
  • Frédéric Guelton, La guerre américaine du Golfe, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1996. 

 

Chroniques du CERPA

  • 25 décembre 1979 : les troupes soviétiques entrent à Kaboul

Brejnev a pour objectif en 1979 d'étendre le communisme en Asie Centrale. Le 27 décembre de cette même année les chars soviétiques pénètrent les frontières afghanes. Les mouvements anti soviétiques sont alors instrumentalisés par les intégristes islamiques secrètement armés par les américains.  S’ensuit alors pendant 10 ans une guerre proxy.

  • 23 mars 1983 : début de l’Initiative de Défense Stratégique (IDS / la « Guerre des Étoiles »)

Après le déploiement de missiles balistiques nucléaires SS-20 dans plusieurs Etats du pacte de Varsovie et l’invasion de l’Afghanistan en 1979, les Américains lancent le programme IDS, un bouclier anti-missiles ayant vocation à protéger les alliés américains.

  • 18 juin 1983 : Sally Ride, première femme américaine dans l'espace

À 32 ans, Sally Ride est la première femme américaine et la plus jeune astronaute dans l’espace. Elle a assuré en vol le déploiement des satellites de communication Anik C-2 et Palapa B-1, et sera sélectionné pour de nombreuses missions jusqu’à 1987, date de son départ de la NASA. Elle enseigna ensuite la physique à Stanford et dirigea l’Institut de l’Espace de Californie. Lors de son décès en 2012, Barack Obama lui rend hommage.

 

Carnets du Temps

  • « L’Allemagne réunifiée », n°135, p.16

Après la chute du mur de Berlin en 1989, la République fédérale allemande (RFA) et la République démocratique allemande (RDA) se trouvent de nouveau réunies en 1990. De nouvelles composantes socio-économiques et culturelles s’ajoutent à la « nation allemande aux deux États ».

  • « L’intervention soviétique en Afghanistan (1979-1989) », n°132, p.28

Entre décembre 1979 et février 1989, les forces soviétiques de l’Armée Rouge s’opposèrent aux combattants islamiques afghans, dans un conflit armé qui a ravagé l’Afghanistan avec plus d’un million de morts civils, 15 000 soldats soviétiques et 80 000 moudjahidines tués.

  • « L’affaire Farewell », n°131 p.16

Au début des années 1980, l’affaire Farewell représente le plus haut fait d’armes du contre-espionnage français. L’agent russe Vladimir Vetrov est recruté par la France comme espion industriel au sein du Comité pour la sécurité de l’État (KGB). Les informations particulièrement riches qu’il transmet ont permis de modifier les grands équilibres nés de la Seconde guerre mondiale.

  • « 1973 : le Royaume-Uni dans l’Union Européenne », n°131, p.56

Au début des années 70, le « miracle économique » en Allemagne concurrence de près la puissance française. Le nouveau président, Georges Pompidou, propose de renouer avec une stratégie éprouvée d’équilibre entre puissances européennes en acceptant la demande, plusieurs fois repoussée, d’adhésion du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne (CEE).

 

Penser les Ailes Françaises

  • Pierre Razoux, L’emploi de l’arme aérienne lors de la guerre des Malouines, PLAF08, pp. 19-25

Conflit atypique qui oppose deux États du camp occidental, la guerre des Malouines constitue le seul conflit aéronaval d’envergure depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

  • Jérôme de Lespinois, La guerre de libération du Koweït : campagne aérienne stratégique et appui des forces, PLAF n°8,  janvier 2006, p. 23-30

Dans ce conflit, l’arme aérienne est utilisée de façon massive dans le cadre d’actions stratégiques et tactiques. Cette campagne aérienne, conçue par le colonel Warden, particulièrement efficace est remarquable dans le sens où l’aviation s’affirme comme un moyen de paralyser totalement l’adversaire.

  • Général Paris, L’intervention militaire soviétique en Afghanistan (1979-1989), PLAF12, pp. 5-15

En plein raidissement entre l’Est et l’Ouest, Moscou voit la déstabilisation afghane à la lumière la guerre civile russe de 1917. Avec 135 000 soldats, l’Armée rouge entrait en Afghanistan le 27 décembre 1979 mais le soulèvement des talibans soutenus par les Etats-Unis, les lourdes pertes et la démoralisation ont enlisés la Russie dans un conflit complexe.