Lettre d'information

La cyberdéfense

La "cybersécurité" inclut les concepts de "cyberdéfense" et de "cybercriminalité" : tout le monde peut être une victime de la cybercriminalité.

Depuis quelques années, les pouvoirs publics se mobilisent fortement contre la cybercriminalité, mais ils se heurtent parfois à des obstacles en raison de l’étendue des réseaux informatiques, de la rapidité avec laquelle les infractions sont commises et de la difficulté à rassembler les preuves.

Tous les jours, nous sommes confrontés en ouvrant nos mails à des tentatives de hameçonnage et des logiciels malveillants sont repoussés par les antivirus en permanence pendant que nous naviguons sur le web. Nos données personnelles (données civiles, bancaires…) sont particulièrement prisées et de nombreuses méthodes sont mises en place pour nous les soustraire. Notre identité ou notre ordinateur peut également être utilisé à notre insu pour propager des virus ou servir à des attaques informatiques de grande ampleur.

Les "pirates informatiques" peuvent aussi bien être des individus isolés ou des groupes de hackers poursuivant des fins idéologiques, politiques, religieuses, des cybercriminels cherchant à tirer un profit ou à commettre des actions malveillantes (espionnage, chantage, décrédibilisation...), des groupes travaillant pour des États, des services, civils ou militaires, appartenant directement à des États.