Les autres lieux d'internement en Ariège (09)

Hôpital du début du XXe siècle à Pamiers
Hôpital du début du XXe siècle à Pamiers. Source : www.notrefamille.com

 

Le dispositif policier du gouvernement de Vichy a utilisé de nombreuses structures déjà en place pour contrôler et répartir les internés. Nombre de ces structures, secondaires, médicales, temporaires, ont été détruites ou ont retrouvé leur affectation d'origine.

Corps 1

Ainsi en est-il de ces lieux ariégeois :

  • Clarach de Vernet

Ce camp ou "Commando" du camp du Vernet était rattaché au camp du Vernet. Il était constitué de cabanes de rondins et a fonctionné jusqu'en 1940, puis à partir de 1943. Les internés étaient des hommes, dont des Espagnols, considérés comme des "étrangers à reclasser dans l'économie française".

  • Maison d'arrêt de Foix

Ce lieu de détention était rattaché au camp du Vernet. Les courriers des camps attestent de son fonctionnement en 1942.

  • Hôpital de Foix

Il s'agit d'une annexe du camp du Vernet. L'utilisation des locaux est attestée, par la correspondance, en 1941.

  • Guilloty

La ferme Guilloty, située sur le territoire communal du Vernet, a servi de lieu d'internement en 1940 puis à partir de 1943. Ce "Commando" rattaché au camp du Vernet a rassemblé des "étrangers à reclasser dans l'économie française" : Espagnols et ressortissants d'Europe centrale. Les détenus, regroupés d'abord au Vernet, ont été déportés en 1943 vers l'Allemagne.

  • Hôpital civil de Lavelanet

Dépendant du camp du Vernet, l'hôpital civil a été utilisé, au moins, d'après la correspondance, en septembre 1941.

  • Hôpital de Pamiers

Les locaux ont accueilli des détenus en avril 1941 et à partir de novembre 1942.

 

Hôpital du début du XXe siècle à Pamiers. Source : www.notrefamille.com
  •  Saint-Lizier

Rattachés au camp du Vernet, les locaux de l'hospice ont servi de lieu de détention au printemps et à l'été 1941.

  • Tarascon-sur-Ariège

Appelé GTE 558, ce camp a été en activité en 1942.

  • Hôpital de Tarascon-sur-Ariège

La correspondance atteste de l'utilisation des locaux en avril 1941.

  •  Sanatorium de Sabart à Tarascon-sur-Ariège Les courriers des camps en montrent le fonctionnement en mai-juin 1941 [list] Hôpital du Vernet Rattaché au camp, l'hôpital a accueilli des malades et infirmes jusqu'en novembre 1940 et à partir de juin 1943.

 

Lexique
  • GTE : Groupement de travailleurs étrangers
  • CTE : compagnie de travailleurs étrangers
  •  Prestataires : civils utilisés par le ministère de la défense nationale et de la guerre à l'exécution de tous les travaux nécessités par la défense nationale. Les "prestataires" sont placés sous le régime militaire. Ce statut concerne les étrangers sans nationalité ainsi que les bénéficiaires du droit d'asile. Au printemps 1940, 5000 Allemands sont concernés par ce statut.
  • Etrangers "en surnombre dans l'économie nationale" : le décret-loi du 27 septembre 1940 stipule que tous les étrangers sans travail et sans ressource âgés de 18 à 55 ans sont considérés "en surnombre dans l'économie nationale" et qu'ils sont tenus de rejoindre les groupements de travailleurs étrangers afin d'y prendre un emploi non rémunéré dans la mine, l'agriculture, le terrassement, l'industrie, la construction, etc.