Les camps dans les Pyrénées-Atlantiques (64)

Carte postale de la vue de Eaux Bonnes vers 1900.
Carte postale de la vue de Eaux Bonnes vers 1900. Source : Collection privée

 

Les camps dans les Pyrénées-Atlantiques (64)

Corps 1

Buzy

 

GTE 526, 518. 250 personnes affectées à la construction de la centrale hydro-électrique. Camp rattaché à celui de Gurs. Activité connue en juillet 1941.

 

 

Eaux-Bonnes

 

Centre d'accueil installé dans l'établissement thermal pour internés de Gurs en mauvais état de santé. Fonctionne de 1941 à août 1942, date de transfert des Juifs à Gurs pour déportation.

 

Carte postale de la vue de Eaux Bonnes vers 1900. Source : Collection privée

 

 

Eaux-Chaudes


Chantier Fauvèges, connu par les courriers des camps en juin 1940.

 

 

Idronlée Ousse Sendets / Idron

 

Centre d'hébergement pour Espagnols installé de la Légion étrangère, puis centre d'accueil pour réfugiés Polonais. Installé dans le camp militaire, ce camp pour hommes est ouvert de juin 1940 à 1943.

 

Vue aerienne du camp d'Idron. Source : www.hemaridron.com

 

Corps 2

 

Izeste

 

Appelé GTE 526, le centre sert de janvier à octobre 1942.

 

 

Lahourcade


Camp, dont l'activité est connue par les courriers des camps en mai 1941.

 

 

Norente


Ce GTE est employé entre avril 1941 et octobre 1942.


 

Pau

 

Carte postale colorisée du panorama de Pau. Source : Collection privée
 

 

  • Stade Camp de rassemblement, rattaché à celui de Gurs, pour Juifs étrangers, suspects. Les internés étaient installés sous tentes. Les lieux sont encore utilisés en 1943.
  • Prison Lieu de détention ferme pour Français et Allemands soupçonnés d'espionnage, les militants politiques condamnés à la prison ferme après avoir transité par l'îlot B de Gurs.
  • Hôpital Annexe dont l'activité est relevée dans les courriers des camps d'avril à juin 1942.
  • Maternité (départementale) Annexe citée dans les courriers des camps en décembre 1942.