Maison de la Manufacture d'Armes Blanches

L'une des pièces de la collection.©Maison de la Manufacture d'Armes Blanches

Créée au XVIIe siècle, la manufacture d'armes blanches du Klingenthal, en Alsace, prédécesseur de la manufacture d'armes de Châtellerault, a fourni l'armée française en lames, du sabre au fusil Chassepot.

Jusqu'au début du XVIIe siècle la France ne dispose pas de manufactures forgeant des lames pour les armes blanches. Elle importe ses lames de Solingen (Westphalie, Allemagne). Louis XV décide d'y remédier et charge le Secrétaire d'État à la Guerre, ancien Intendant d'Alsace, Nicolas Prosper Bauyn d'Angervilliers, d'établir une manufacture d'armes blanches dans son Royaume.

Le 15 juillet 1730 le roi délivre ainsi des lettres patentes pour l'établissement d'une Manufacture royale d'Armes blanches en Alsace. Henri Anthès exploite et dirige les différentes forges en Haute-alsace (Haut-Rhin actuel). Il choisit la vallée de l'Ehn, en amont d'Obernai, en raison de la présence du cours d'eau obligatoire pour la production d'énergie nécessaire au fonctionnement des usines, de nombreuses matières premières utiles à la construction et au fonctionnement de l'usine (bois, grès).

La proximité du Rhin permet le transport de l'acier venant de Siegen et de l'Arsenal de Strasbourg pour l'écoulement des armes et la pratique de l'alsacien, en usage dans la région, permet aux premiers ouvriers venus de Solingen de mieux s'intégrer. La manufacture acquiert de ce fait sa réputation en adaptant les techniques de travail de Solingen auxquelles elle ajoute un contrôle particulièrement attentif de la qualité de sa production.

La manufacture connaît une grande prospérité jusqu'à la chute de l'Empire. Mais, en 1819, débute la construction de la manufacture de Châtellerault plus éloignée des frontières. Ce qui va conduire à la fermeture des ateliers en 1936. A Klingenthal, la manufacture d'État cède sa place à une entreprise privée dirigée par la famille Coulaux, qui continue à produire des armes blanches et procède également à des transformations afin de produire des faux et des faucilles.

La production d'outillage débute dès 1840, Klingenthal produit des faux et des faucilles et fournit toute la France. Le savoir-faire en matière d'armes blanches permet d'honorer les commandes du gouvernement lorsqu'elles reprennent. En plus des sabres pour les officiers, la manufacture fabrique également les sabres-baïonnettes pour les fusils Chassepot produits aux usines Coulaux à Mutzig.

Le 1er février 1962, faute d'avoir trouvé un nouveau créneau de fabrication, les ateliers sont définitivement fermés.

La Maison de la Manufacture d'Armes Blanches et ses collection

L'association pour la sauvegarde du Klingenthal a installé la Maison de la Manufacture d'Armes blanches dans les salles de l'ancienne école communale. Elle s'est donnée pour objectif de sauvegarder un patrimoine historique et industriel.

Les divers objets exposés montrent au visiteur le savoir-faire des ouvriers du Klingenthal. Ce sont non seulement de très belles armes blanches qui attirent le regard du visiteur, mais surtout les outils, qui jadis ont servi à leur fabrication. Ce parcours de mémoire est proposé sur 4 niveaux : Le premier niveau présente le plan du village, des photos, diverses informations concernant le réseau hydraulique, la reconstitution de l'atelier du forgeur de lames, etc.

Au deuxième niveau : Le visiteur pourra voir le travail du polisseur, du graveur-doreur et du monteur fourbisseur avant de pénétrer dans la salle d'armes, où sont exposés divers modèles de sabres, d'épées et de cuirasses fabriqués au Klingenthal. L'étage suivant est réservé à la période Coulaux.

A partir de 1840, la Société Coulaux & Cie décide de produire des faux et des faucilles au Klingenthal, cette fabrication requiert une multitude d'étapes (plus que pour les armes blanches).

La visite de la Maison de la Manufacture peut s'achever par le belvédère, ou l'on peut observer le centre du village et le réservoir principal et la découverte d'une exposition temporaire.

 

Maison de la Manufacture d'Armes Blanches

2, rue de l'École - 67530 Klingenthal

Tél. : 03 88 95 95 28

E-mail : maison-manufacture@klingenthal.fr

  • Vitrine de sabres. Source : MMAB

  • Les étapes de la fabrication d'une faux. Source : MMAB

  • Cuirasse. Source : MMAB

  • Reconstitution de l'atelier du forgeur de lames sous le 1er Empire. Source : MMAB

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse

    2 rue de l'École 67530
    Klingenthal
    Tél. : 03 88 95 95 28

    Tarifs

    Adulte : 5 €Etudiant, handicapé, enfant (à partir de 8 ans) : 3 €Famille (1 ou 2 adultes + enfants) : 11 €Tarif réduit adulte (carte gîte, carte Cézam, ...) : 4 €Pass musées, passeport gourmand : gratuitAdulte groupe - visite libre : 4 € /pers.Adulte groupe - visite guidée du musée : 6 € /pers.Adulte groupe - visite guidée du muséeet du village : 7 € /pers.Enfant groupe – scolaire : 3 € /pers.

    Horaires d'ouverture hebdomadaires

    De mars à mai : mercredi au dimancheet jours fériés, de 14 heures à 18 heures.De juin à septembre : mercredi à samedi, de 14 heures à 18 heures. dimanche et jours fériés, de10 heures à 19 heures.D'octobre à décembre : mercredi au dimanche et jours fériés de 14 heures à 18 heures.Pour les groupes sSur rendez-vous du mercredi au dimanche, sauf janvier et février

    Fermetures annuelles

    1er mai, 25 et 26 décembre