Lettre d'information

Une « année de Gaulle » à l’étranger

Crédit photo : ambassade de France à Londres

L’ « année de Gaulle » consacre trois anniversaires à Charles de Gaulle ; le 130e de sa naissance, le 80e de l’Appel à entrer en Résistance et le 50e de sa mort. L’année 2020 fut donc marquée par diverses manifestations rendant hommage à la figure emblématique du général. Parmi elles, on compte de nombreuses cérémonies commémorant l’événement fondateur de la Résistance et rappelant la renommée internationale de « l’homme du 18 juin 1940 ». Nous vous proposons ici un tour d’horizon.

Corps 1

C’est d’abord à Londres que l’Appel fut rappelé à la mémoire de chacun, en présence du Président de la République, Emmanuel Macron. A cette occasion, il remit la Légion d’Honneur à la ville qui avait offert l’asile au chef de la France Libre, ainsi qu’à la population qui n’avait cessé de manifester son soutien à la Résistance. Outre la cérémonie, un travail de mémoire a été engagé par les élèves du lycée Charles de Gaulle de Londres. En effet, et avec le soutien de la mission de défense près l’ambassade de France, ces jeunes lycéens ont réalisé des vidéos historiques pour expliquer l’Appel du 18 juin, diffusées sur les réseaux sociaux.

***

Toujours en Europe, une cérémonie eut lieu en Pologne. Le 18 juin 2020, l’ambassadeur de France, accompagné de l’attaché de défense, s’est rendu au pied de la statue du général de Gaulle à Varsovie, installée depuis 2005. Il y déposa une gerbe pour commémorer l’Appel à la Résistance lancé il y a 80 ans par le général sur les ondes de la radio BBC. Avant cela et entre 1919 et 1921, le jeune capitaine de Gaulle passa deux séjours en Pologne dans le cadre de la mission militaire française, destinée à aider la République naissante à restructurer son armée notamment. A ce propos, la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives du ministère des armées a soutenu un ouvrage franco-polonais. Intitulé Frères d’armes – Le soutien militaire de la France à la Pologne – 1917-1924, et co-rédigé par M. Potocki et le colonel Guelton, ce livre-album bilingue a été réalisé à l’occasion du centenaire de la bataille de la Vistule en 1920. Enfin, le général revint à Varsovie en 1967 en tant que Président de la Ve République.

2 CGD Varsovie
Crédit photo : ambassade de France à Varsovie

 

En Russie, à Moscou, l’ambassadeur de France et l’attaché de défense se sont recueillis devant la statue du général de Gaulle située au pied de l’hôtel Cosmos.

Ils ont ensuite rejoint le district municipal de Lefortovo pour une cérémonie solennelle au monument Normandie-Niemen. Après la lecture de l’Appel du général de Gaulle en français et en russe par deux élèves du Lycée français de Moscou, l’ambassadeur a prononcé un discours pour rappeler le sens de l’Appel et aussi marquer, avec deux jours d’avance, le 75e anniversaire du retour en France du régiment de chasse Normandie-Niemen, le 20 juin 1945. Créé durant la Seconde Guerre mondiale, ce dernier résulte d’un rapprochement exercé par le général de Gaulle avec l’union soviétique. Des pilotes français sont alors envoyés en Russie pour se former avant d’effectuer des missions à bord d’appareils fournis par le régime communiste.

Dans le strict respect des gestes barrières dû à la pandémie de Covid-19, outre des représentants et autorités de Russie et de postes diplomatiques étrangers, les écoles et associations Normandie-Niemen et le Lycée français de Moscou ont également pris part à l’événement.

Dans son discours, l’ambassadeur de France a notamment souligné que : « L’Appel du 18 juin (…) marque le commencement d’une épopée, il est un repère de l’honneur, du courage et de l’espérance. (…) Nous avons reçu cet héritage, soyons dignes de nos grands aînés. Allons puiser aux racines de notre Histoire et inspirons nous de leur exemple pour vivre dans la liberté et défendre nos valeurs. »

Discours de l’ambassadeur de France à Moscou : https://www.youtube.com/watch?v=5CJ_06lA3NE&feature=emb_title

 

3 CGD Moscou

 

 

4 CGD Moscou

Crédits photos : ambassade de France à Moscou


 

En Afrique ensuite, où à Madagascar une courte cérémonie a été organisée dans l’enceinte de la Résidence de France. Là, se trouve une stèle commémorative pour rappeler la modernité du message. Au cours de cette cérémonie, en présence de l’ambassadeur de France à Madagascar et de l’attaché de défense, le message adressé par Madame Geneviève Darrieussecq, aujourd’hui ministre déléguée auprès de la ministre des armées, en charge de la mémoire et des anciens combattants, a été lu. Le général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale malgache, s’est joint à cette cérémonie.

5 CGD Madagascar
Crédit photo : ambassade de France à Madagascar


 

Le Tchad a également pris part à ces commémorations. Une cérémonie s’est tenue sur la place d’armes de la base aérienne du camp Kosseï à N’Djamena. L’événement a été placé sous la haute autorité de l’ambassadeur de France au Tchad et présidé par le général de division Pascal Facon, commandant l’opération Barkhane. L’attaché de défense ainsi que le commandant des troupes, le colonel Xavier Jabot, chef d’état-major du poste de commandement interarmées de théâtre, étaient également présents.

La commémoration a débuté par une remise de décorations, puis par la lecture de l’Appel du 18 juin 1940. L’ambassadeur de France a ensuite procédé à la lecture du message de la ministre déléguée.

Le Tchad est un haut lieu de cette épopée de la France Libre, marquée par le ralliement du gouverneur Félix Eboué au général de Gaulle et le passage de la colonne Leclerc en 1940 qui, à l’aide de nombreux tirailleurs africains, lutta contre les Allemands en Afrique du Nord avant de poursuivre jusqu’à Strasbourg.

6 CGD Barkhane
Crédit Photo : Barkhane


 

En Tunisie enfin, le 18 juin 2020, la mission défense de l’ambassade de France a commémoré cet anniversaire au cimetière français de Gammarth. Présidée par monsieur le ministre conseiller, la cérémonie a réuni la communauté militaire française en Tunisie ainsi qu’un représentant du ministère de la Défense tunisien.

La commémoration a compris, une nouvelle fois, la lecture de l’Appel du 18 juin, ainsi qu’une allocution d’hommage au sous-marin le Morse, disparu en mer le 17 juin 1940 après avoir pénétré par erreur dans un champ de mines défensif.

7 CGD Tunis
Crédit photo : ambassade de France à Tunis


 

En Asie, les ambassades de France ont aussi commémoré l’événement, à l’instar de la Chine. L’ambassadeur de France a rendu hommage au général de Gaulle au cours d’une cérémonie.

8 CGD Chine
Crédit photo : ambassade de France en Chine


 


 

Corps 2

MINARM / DPMA / SDMAE / BAPI - Bureau des actions pédagogiques et de l'information - Rédaction : Paul-Emmanuel ZEVORT