Centre d'interprétation de Thiepval

Partager :

Visible à des km à la ronde (45 m de haut), découvrez le Mémorial franco-britannique ainsi que la Tour d'Ulster, monument irlandais pour la bataille de la Somme.

En 1916, la colline de Thiepval ainsi que le village lui-même et le château (aujourd'hui disparu), fut avec Hamel un des piliers de la défense allemande sur la partie nord du secteur britannique. Cette véritable forteresse naturelle était protégée à sa base par les marécages de l'Ancre et par de nombreux et très profonds souterrains. Elle constituait le saillant de Leipzig et fut, le 1er juillet, l'un des principaux théâtres du désastre de l'aile gauche britannique. Ayant perdu 58 000 des siens dont 20 000 tués, la Grande-Bretagne y connut la plus grande tragédie de son histoire à laquelle le nom de Thiepval reste à jamais attaché. Les combats pour la prise de Thiepval, commencés le 1er juillet, se termineront le 26 septembre 1916.

  • La Tour d'Ulster La Tour d'Ulster

    La Tour d'Ulster. Photo : SGA/DMPA - JP Le Padellec La Tour d'Ulster. Photo : SGA/DMPA - JP Le Padellec

  • Le mémorial franco-britannique de Thiepval

    Le mémorial franco-britannique de Thiepval. Photo : SGA/DMPA - JP Le Padellec

Source : Comité du tourisme de la somme

La 36e division irlandaise, dont le secteur opérationnel s'étendait depuis la lisière du Bois de Thiepval jusqu'au village d'Hamel, fut la seule unité à avoir atteint son objectif le 1er juillet. Mais les malheureux Irlandais furent pris sous le feu du barrage roulant de l'artillerie britannique et sous celui des mitrailleuses allemandes dont les servants venaient de sortir des abris souterrains de la Redoute des Souabes. Ayant perdu plus de 5 500 hommes en quelques heures, la division dut être évacuée dès le lendemain.
Depuis le 1er juillet 2004, un centre d'accueil et d'interprétation a ouvert ses portes à proximité du plus emblématique et du plus fréquenté des mémoriaux de la Grande Guerre. Ce projet a vu le jour grâce aux efforts conjugués du Conseil général de la Somme et du "Thiepval Project" (qui a levé une souscription nationale en Grande-Bretagne afin de collecter des fonds), avec le soutien de l'Union européenne. Outre différents services (bureau d'information, boutique, salle de projection, distributeurs de boissons, sanitaires), il offre un grand espace d'exposition pédagogique qui fournit aux visiteurs les clés nécessaires à la compréhension des batailles de la Somme et l'histoire de Thiepval au cours de la Première Guerre mondiale. D'autres panneaux sont consacrés à la Commonwealth War Graves Commission(CWGC) (1), à Lutyens, à la reconstruction, au devoir de mémoire. Ouvert tous les jours du 1er mai au 30 novembre de 10h à 18h et du 1er décembre au 30 avril de 9h à 17h. Fermé de mi-décembre à mi-janvier.
Erigée en 1921 grâce à une souscription publique, cette tour, de style gothique troubadour, est la réplique exacte d'une tour située près de Belfast sur le terrain d'entraînement de la 36e division qui, le 1er juillet 1916, fut prise entre les tirs allemands et ceux de l'artillerie britannique. Monument irlandais pour la bataille de la Somme, elle est aussi le mémorial à tous les soldats de l'Ulster morts pendant la Grande Guerre. Centre d'accueil sur place. Dans le parc, une plaque fut apposée par le "Royal Irish Rangers" à la mémoire des soldats de la 36e division (Irlande) et des neuf décorés de la Victoria Cross. Au fond du parc, un portillon donne accès au petit mémorial à la mémoire des Irlandais de l'Institution d'Orange, inauguré en 1994.
En bref... La tour d'Ulster offre : centre d'accueil, salle audiovisuelle, boutique, cafétéria. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 17h (du 1er mai au 30 septembre de 10h à 18h).
Le gouvernement britannique décida en 1932 d'ériger à Thiepval le grand Mémorial de la Somme. Conçu en 1923, par l'architecte Sir Edwin Lutyens, le mémorial se distingue par ses dimensions et sa monumentalité. L'arc du souvenir, d'une hauteur de 45 mètres, repose sur seize piliers. Il commémore le souvenir des 73 367 Britanniques tombés entre juillet 1915 et mars 1918 et qui n'ont pas reçu de sépultures. Les listes de patronymes ont été gravées sur la pierre blanche de Portland et sont surmontées de couronnes de lauriers portant le nom des lieux de bataille dans la Somme. Le monument rend également hommage aux armées françaises et britanniques et aux combats qu'elles menèrent ensemble. En contrebas du mémorial, face à la vallée, le cimetière franco-britannique héberge 300 tombes britanniques et 300 tombes françaises de soldats inconnus pour illustrer le sacrifice équivalent des deux nations. L'ensemble fut inauguré le 31 juillet 1932 par le Prince de Galles, en présence du président de la République française, Albert Lebrun.
Mémorial franco-britannique 80300 Thiepval Tél. : 03 22 74 60 47 Fax : 03 22 74 65 44 La Tour d'Ulster 80300 Thiepval Tél. : 03 22 74 81 11 Fax : 03 22 74 80 68 e-mail : sommeassociation@btconnect.com e-mail : teddy.colligan@orange.fr Comité du tourisme de la somme 21 rue Ernest-Cauvin 80000 Amiens Tél. : +33 (0) 322 71 22 71 FAX : +33 (0) 322 71 22 69 e-mail : accueil@somme-tourisme.com Le Comité du Tourisme de La Somme se tient à votre disposition pour tout type de renseignements liés aux Champs de Bataille de La Somme et au Circuit du Souvenir : commémorations, moyens d'accès, modes de transport, visites guidées pour groupes et individuels, survol en hélicoptère, hébergements, etc ... Le CDT édite également une gamme de brochures sur le Tourisme de Mémoire.
Nota : (1) La CWGC est responsable de l'entretien des tombes des soldats du Commonwealth dans le monde.

Comité du tourisme de la Somme

Somme remembrance association

La Somme 14-18

The Somme Heritage Centre

Partager :