Lettre d'information

Articles généraux

Une introduction étoffée se trouve dans un Cahier spécial de la Revue de la Défense Nationale, dirigé par Tristan Lecoq : « Les nouvelles frontières de la défense : La mer, l’Espace et l’information », permet des ouvertures sur les thèmes 1, 2 et 6. Ce cahier est disponible au téléchargement dans la section réservée aux documents d’HGGSP.

En outre, l’IRSEM propose une émission (« Le Collimateur ») qui invite un chercheur à exposer ses travaux liés aux questions de défense, de sécurité, d’histoire et de géopolitique. La plupart des émissions se trouve en téléchargement sur le site suivant : https://www.irsem.fr/le-collimateur.html.

 

Le Musée de l’Armée propose des fiches didactiques en lien avec les origines des programmes spatiaux, au travers des premiers pas technologiques que sont les fusées V1 et V2 : https://www.musee-armee.fr/fileadmin/user_upload/Documents/Support-Visite-Fiches-Objets/Fiches-1939-1945/MA_fiche-objet-v1-v2.pdf

 

La dimension spatiale

Comprendre les enjeux du sujet

La France, une puissance spatiale mondiale

  • « 1965 : la France 3ème puissance spatiale mondiale », in Air Actualités, n°687, décembre-janvier 2016, pp. 58-61.

L’arrivée au pouvoir en 1958 du général de Gaulle donne un nouvel élan à la recherche spatiale française lancée une décennie plus tôt sous la IVe République. Il s’agit pour la France de mettre au point un engin balistique capable, dans les années 1960 de placer en orbite un satellite.

Devenant théâtre de rivalités entre grandes puissances, et possible champ d’opérations en tant que tel, l’espace devient un enjeu majeur de souveraineté.

  • « Aéronautique et technologies spatiales : vers une hyper dépendance ? », PLAF n°38

Allocution du général Lavigne, chef d’état-major de l’armée de l’air sur le recours à l’espace par les armées et sur l’expertise spatiale des aviateurs.

« Création d’un Commandement de l’Espace au sein de l’Armée de l’air », communiqué officiel du Ministère des Armées (janvier 2020)

Un espace en concurrence ?

  • Michel Friedling, « L’Espace : un enjeu stratégique et un nouveau champ de confrontation militaire » RDN, Le Bourget, 2019, pp. 67-73

Les moyens spatiaux indispensables à notre société et à notre souveraineté font face à des menaces grandissantes qui se développent souvent dans l’espace extra-atmosphérique lui-même qui devient un domaine de confrontation stratégique à part entière. Il est désormais nécessaire d’accroître nos capacités et d’adapter notre doctrine.

  • Note du CERPA n°160 : « L’Afrique à la conquête de l’Espace ».

Depuis la tentative de lancement d’une fusée par le Zaïre dans les années 1970, « lorsqu’il est question de programme spatial africain, on ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire ». Pourtant, les pays africains s’offrent peu à peu les clés de l’espace avec le lancement de plusieurs satellites et avec la volonté du Nigéria d’envoyer un homme sur la Lune avant 2030.

  • Note du CERPA n°246 : La stratégie indienne d’innovation spatiale.

Le Jugaad vient de l’hindi et désigne un modèle d’innovation à bas coûts qui, pour répondre à des besoins préalablement identifiés, s’appuie sur les outils et sur les technologies déjà à disposition. C’est par ce principe, et après avoir mené ses premiers projets via des partenariats, que l’Inde a développé sa propre conception de l’innovation et est devenue une puissance spatiale.

  • Note du CERPA n°250 : Une nouvelle impulsion pour le programme spatial turc

Les évolutions du programme spatial turc esquissent un élan plus large donné à la recherche sur les technologies de défense et à la BITD nationale. L’espace constituerait alors un outil au service de l’affirmation de la puissance militaire et diplomatique turque, grâce à ses capacités propres et à la coopération avec la Russie.

  • Note du CERPA n°197 « Le développement du secteur spatial en Italie ».

Avec la publication le 14 décembre 2016 du « Strategic Vision Document 2016-2025 », l’Agence Spatiale Italienne (ASI) a mis en lumière la volonté de l’Italie de développer davantage son secteur spatial. Cette initiative, concomitante avec les nouveaux enjeux du NewSpace, se traduit par un regain d’intérêt politique de la part du gouvernement italien, mais aussi par un nouveau plan d’action économique et par de multiples collaborations avec des partenaires étrangers.

  • Note du CERPA n°180 : Les enjeux de la coopération spatiale entre la Russie et l’Inde.

Amorcée il y a quarante ans via la mise en orbite des deux premiers satellites indiens (Aryabhata et Bhaskar) grâce à des lanceurs soviétiques, la coopération russo-indienne en matière spatiale se poursuit. Les deux grandes puissances spatiales semblent de plus en plus dépendantes de cette coopération pour maintenir et développer leurs capacités spatiales.

L’Union européenne et l’espace

  • Gérard Brachet, « La coopération spatiale en Europe », RDN, Le Bourget, 2019, pp. 29-37

La coopération européenne dans le secteur aérospatial civil a permis le développement de programmes ambitieux malgré des budgets bien inférieurs à leurs équivalents américains. A contrario, les programmes spatiaux militaires sont souvent restés jusqu’à maintenant nationaux.

  • Stéphane Heurteaux, « L’Union européenne et le fait aérien et spatial », RDN, Le Bourget, 2019, pp. 38-42.

Plus d’un demi-siècle d’initiatives intergouvernementales a permis la réalisation de projets organisationnels et industriels européens, civils comme militaires. Malgré des limites intrinsèques, l’Europe de la défense connaît un certain dynamisme dans le domaine aéronautique et spatial.

Rapport du Sénat, « Lanceurs spatiaux : restaurer l'ambition spatiale européenne », commission des affaires économiques et de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées n° 131 (2019-2020) - 19 novembre 2019