Lettre d'information

Au-revoir là-haut

Dossier pédagogique

Le 25 octobre 2017 est sorti au cinéma le film « Au revoir là-haut » d’Albert Dupontel, adapté du roman de Pierre Lemaitre qui a reçu le prix Goncourt en 2013 et réédité à cette occasion. Au cœur des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, ce film offre un nouveau regard sur cette histoire qui a déjà tant fait l’objet de fictions et documentaires, et surtout sur la mémoire qui s’est construite au lendemain du conflit.

 

Le film retrace l’histoire de deux rescapés de la guerre de 14-18, dont l’un figure parmi les nombreuses gueules cassées, qui, en 1919, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts.

 

 

Outre les thématiques de l’expérience combattante, de la démobilisation, de la prise en charge des victimes de guerre et du deuil des familles, ce film donne l’occasion de réfléchir à la construction de la mémoire de la Grande Guerre à travers les lieux (cimetières et monuments aux morts) qui sont aujourd’hui autant de points de départ, notamment pour les scolaires, d’un travail de mémoire (c’est notamment le cas dans le cadre du concours « Les petits artistes de la mémoire »).

 

 

L’œuvre « Au revoir là-haut » (le roman comme le film) invite par ailleurs à interroger la manière dont la littérature et le cinéma peuvent être un vecteur de transmission d’une mémoire collective, notamment auprès des plus jeunes.

 

Aussi, il est proposé aux enseignants d’organiser des projections du film aux élèves dans les cinémas alentours.

 

Retrouvez le dossier pédagogique du film « Au revoir là-haut » en lien