Lettre d'information

Axe 3 : Le Moyen-Orient : conflits régionaux et tentatives de paix impliquant des acteurs internationaux (étatiques et non étatiques)

Pour faire le tour de la question

 

  • « L’influence des pays occidentaux au Proche-Orient », Carnets du Temps, n°120 p.2

Depuis le Moyen-Âge, l’Europe entretient d’étroites relations commerciales avec le proche Orient, ponctuées de conflits. Mais la découverte de sources d’hydrocarbures abondantes a cristallisé l’attention des pays occidentaux.

  • « Les monarchies pétrolières », Carnets du Temps, n°120 p.8

Le Moyen -Orient disposant de ressources, il est un point stratégique du monde moderne. Cette manne financière et diplomatique peut aussi s’avérer être un fardeau créant inégalités et déséquilibre économique.

  • « La guerre du Kippour », Carnets du Temps, n°120 p.10

Le 6 octobre 1973, une attaque de l’Egypte et de la Syrie sur Israël marque le début de la guerre du Kippour. Marqué par l’utilisation de matériel moderne, l’armée israélienne sortira vainqueur du conflit.

 

Un focus chronologique

 

  • 22 septembre 1980 : début de la guerre Iran-Irak

L’Irak mène des attaques aériennes sur l’Iran. Ce conflit, censé être de courte durée, durera huit ans sans qu’aucune partie n’obtienne de victoire décisive.

  • 7 juin 1981 : opération Opéra

Le 7 juin 1981, inquiets des progrès du programme nucléaire militaire irakien, Israël lance une attaque aérienne contre la centrale Osirak. L’opération constitue un franc succès et sera reproduite en 2007 en Syrie.

6 juin 1982, l’intervention de drones israéliens lors de l’opération Paix en Galilée

Dans le cadre de la guerre civile libanaise, Israël a recours aux drones de reconnaissance pour contourner la menace sol-air. Il s’agit de l’un des premiers cas d’intégration de ce système dans la manœuvre aérienne.

 

La Guerre du Golfe (1990-1991)

 

On peut d’abord visionner des séquences tirées des archives de l’INA et de l’ECPAD. Le dossier sur l’opération Daguet se compose d’un portfolio de 23 photographies, d’une vidéo de 2min 42s, réalisée à l’occasion du vingtième anniversaire de l’opération et d’un dossier papier téléchargeable qui analyse cette OPEX en s’appuyant sur les 23 clichés du portfolio.

Un numéro hors-série de la revue Guerres mondiales et conflits contemporains est consacré à ces engagements avec notamment un article sur les apports à l’art de la guerre des innovations technologiques et tactiques introduites alors (Étienne de Durand, « La « mère » de toutes nos batailles », Guerres mondiales et conflits contemporains, 2011/4 (n° 244), p. 9-30.

Le CDEC a rédigé une synthèse sur Daguet et le tournant de l’après-guerre froide.

Général d’armée aérienne Jean (2S) Fleury, « La guerre du Golfe et ses enseignements », PLAF HS 2012, p. 49-52

La guerre du golfe de 1991 a de spécial qu’elle est une opération interarmées dans une large coalition internationale. Il faut organiser cette coalition et ne pas minimiser le rôle des armées de l’air, terre ou des marines.

 

 

Conflictualités d’aujourd’hui au Moyen-Orient

 

Pour aller plus loin