Lettre d'information

Chapitre 3 : Métropole et colonies

Visite

Musée de l’Armée (Paris)

  • Première partie des salles du département contemporain, du souvenir de 1871 à l’éclatement de la guerre en 1914 (deuxième étage de l’aile Occident) : Le redressement militaire de la Troisième République et l’expansion coloniale.

 

Objets

Musée de l’Armée (Paris)

Musée de la Légion étrangère (Aubagne)

Musée des Troupes de Marine (Fréjus)

Musée de la Marine (Paris)

Musée de la Marine (Brest)

 

Bibliographie indicative

Les ouvrages sont nombreux mais manquent parfois d’une capacité à synthétiser les conquêtes, les pratiques de colonisation, les résistances. Un bon résumé peut être lu sous la plume de :

  • Jacques Frémeaux, De quoi fut fait l’empire, les guerres coloniales au XIXe siècle, Paris, CNRS, 2010.

Un colloque de 2012 a ouvert d’autres pistes, notamment en comparant les pratiques des différentes puissances coloniales :

  • Samia El-Mechat, Coloniser, pacifier, administrer : XIXe - XXe siècles, Paris, Éditions du CNRS, 2013.

Pour l’Afrique subsaharienne, compléter par :

  • Antoine Champeaux, Éric Deroo, La Force Noire : gloire et infortune d’une légende coloniale, Paris, Tallandier, 2006.
  • Jeanne-Marie Kambou-Ferrand, Peuples voltaïques et conquête coloniale. 1885-1914, Paris, ACCT/L'Harmattan, 1993.

Pour conclure en forme d’ouverture sur 1914 :

 

Un témoignage imprimé

 

L’expansion coloniale en Afrique

Une séquence vidéo tirée des archives de l’ECPAD : L’aide des colonies à la France (1918, mais avec des références à la période 1870-1912)

Des ressources photographiques au travers des souvenirs du capitaine Coquibus (1902-1914)

 

La médecine navale et coloniale

Il est possible de souligner les avancées médicales au travers la médecine navale (proposée par le Musée de la Marine à Rochefort) et de l’élargir à l’espace colonial au travers de l’exemple du service de santé des troupes coloniales, sa formation, ses défis et les mises en œuvre concrètes.

 

Pour aller plus loin