Lettre d'information

L’Education nationale et la Défense au service du CNRD

ITWS ► Palmarès national 2015-2016  « Regards croisés sur le CNRD » - Témoignages intergénérationnels

29 mars 2017 : remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation à la Sorbonne

 

 

Créé en 1961, le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) est une occasion unique et privilégiée de faire s’interroger les plus jeunes sur l’histoire de leur pays et la manière dont elle éclaire l’actualité, ainsi que les mémoires qui en sont issues. Ce concours est aussi un vecteur essentiel de la transmission de la mémoire, autant qu’un vecteur d'éducation civique pour le présent puisqu’il incite les jeunes générations à réfléchir à la notion d’engagement, au service de la Liberté et de la Justice.

Les travaux conduits dans le cadre du CNRD sont le résultat d’un travail collectif mené de concert par les élèves, l’ensemble des équipes enseignantes et les fondations mémorielles. Ce concours pédagogique, le plus important au niveau national, contribue ainsi à renforcer le lien entre les deux grandes institutions que sont la Défense et l'Éducation nationale.

 

Entre 30 000 et 40 000 élèves participent chaque année au concours. En 2015-2016, les élèves ont été invités à travailler sur le sujet suivant : « Résister par l’art et la littérature ». L’occasion pour les scolaires et leurs encadrants de s’intéresser aux formes variées que la Résistance a prises durant la guerre. En quoi l’art et la littérature ont constitué des armes pour certains résistants ? Comment créer dans le contexte de l’Occupation et faire face à la censure et la répression ? Quelles sont les différentes formes de résistance artistique ? Quels étaient les risques encourus par ces artistes engagés ? Quelle place a aujourd’hui cette histoire dans la mémoire nationale ?

 

Par leurs recherches, leurs rencontres et leur esprit de créativité, les participants au CNRD ont tenté de répondre à ces questions.

 

Pour l’édition 2016-2017, les élèves travaillent actuellement sur la thématique suivante : « la négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi ».

 

En 2015 a été annoncé une rénovation du concours, afin de le rendre accessible au plus grand nombre et de travailler à une meilleure valorisation des travaux des élèves, ce à quoi s’emploie la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense, notamment en réalisant des reportages sur les projets pédagogiques conduits en classe (70 projets réalisés dans le cadre du CNRD ont été soutenus financièrement par la DMPA en 2016) et en s’investissant dans l’organisation de la cérémonie de remise des prix nationaux.

 

Cette cérémonie, qui a lieu le 29 mars 2017, est aussi l’occasion d’une valorisation des travaux des lauréats et participe à la construction de la mémoire du concours. Elle constitue en cela un moment fort du CNRD.