Les sépultures russes de la Première Guerre mondiale en France

Carte des sépultures russes en France
entrée du cimetière russe de st-hilaire le Grand, la chapelle à gauche. Source : Licence Creative Commons. Photo : Gérald Garitan

Les sépultures russes de la Première Guerre mondiale en France

Corps 1

Pour la Première Guerre mondiale, les pertes de l'armée russe, sur l'ensemble des fronts, sont estimées à environ 1 700 000 hommes. En France, de nombreux cimetières militaires ont recueilli des corps de soldats russes, morts en France comme combattants du corps expéditionnaire ou comme prisonniers de guerre faits par les Allemands sur le front Est.

 

Carte des sépultures russes en France. Source : MINDEF/SGA/DMPA

 

5 100 sont inhumés dans des cimetières nationaux français, plus de 2 000 autres reposent dans des carrés militaires de cimetières communaux. 914 de ces corps sont en tombes individuelles ou en ossuaire dans le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand (Marne). Cette nécropole est entretenue par le secrétariat d'Etat aux anciens combattants et restaurée en 1997 et 1998. Certaines de ces nécropoles sont situées dans les départements où se déroulèrent les opérations. D'autres se trouvent dans l'ancienne zone de l'intérieur, près des lieux où décédèrent les blessés soignés dans les formations sanitaires ou dans les départements alors occupés par l'ennemi (le Nord, les Ardennes, etc...), ou annexés par l'empire allemand en 1871.

 

entrée du cimetière russe de st-hilaire le Grand, la chapelle à gauche. Source : Licence Creative Commons. Photo : Gérald Garitan

 

Source : MINDEF/SGA/DMPA