Lettre d'information

Le Mémorial de Verdun

Chapeau

Afin d’accompagner sa réouverture pour le centenaire de la bataille, en février 2016, le Mémorial de Verdun a créé de nouveaux dispositifs numériques à destination de tout type de public. Cette production se poursuit, renforcée par le contexte de la crise sanitaire.

© Mémorial de Verdun
Texte

Les outils et ressources numériques développés par le Mémorial pour appréhender autrement la bataille de Verdun, mais également la Première Guerre mondiale, ont d’abord concerné les scolaires. En 2017-2018, une application mobile de type "Serious game" sur iPad, conçue en partenariat avec le réseau CANOPÉ, a été réalisée à destination des élèves de primaire. Intitulée "Reporter de guerre à Verdun", elle propose aux enfants d’incarner un ou une journaliste issu(e) d’un pays neutre, la Suisse en l’occurrence, chargé(e) de rédiger un article sur la bataille de Verdun. Par ailleurs, en partenariat avec l’Université de Lorraine, trois MOOCs (Massive Open Online Course), d’une durée pour chacun d’un mois, ont été créés entre 2016 et 2018 et mis en ligne sur la plateforme France Université Numérique (FUN). Ces cours intitulés "Sur les pas des combattants de Verdun : 1916 – 2016", "Verdun 1917-1918 : batailles oubliées ? Français, Allemands et Américains dans la tourmente" et "Verdun d’hier à aujourd’hui" ont été suivis par plus de 18 000 personnes. L’intégralité des 69 vidéos et des 45 documents d’accompagnement a été mise en ligne sur le site du Mémorial de Verdun et sa chaîne Youtube. Le contexte de crise sanitaire de 2020 et 2021 a été le catalyseur de nouvelles productions numériques, telle la création d’une visite virtuelle du musée. Celle-ci propose de découvrir autrement les différents espaces du Mémorial, tout en restituant l’ambiance de sa scénographie. L’utilisateur peut en parcourir les espaces à 360° et bénéficier d’une vue en haute résolution des vitrines et des objets exposés. Disponible en deux formats, une visite gratuite et une visite payante pour la modique somme de 3 €, l’application permet d’accéder aux explications historiques, à des images d’archives, aux témoignages audios et vidéos, à des zooms sur des objets emblématiques de la collection.

À la suite de la fermeture des institutions culturelles et touristiques, les manifestations prévues dans le cadre de la programmation culturelle consacrée aux fortifications ont également été converties en format numérique. Les ciné-débats autour des documentaires "Les forts de Verdun" (2018) et "Maginot vs Siegfried : la guerre des lignes" (2018) ont ainsi pu être proposés en ligne. Ces formats ont connu un vif succès. Les webinaires sont désormais proposés en replay sur notre chaîne Youtube. Pour maintenir le lien entre les visiteurs et la collection du Mémorial de Verdun, et valoriser les nouvelles acquisitions, un "objet du mois" a été mis en avant sur une page dédiée du site Internet et dans le cadre d’une web-série "Découverte des collections". Ces capsules vidéos apportent plusieurs éclairages complémentaires sur l’objet présenté.

Enfin, de nouvelles productions ont tout récemment vu le jour. Dans le cadre de la restructuration du dernier niveau du Mémorial, il a en effet été décidé d’implanter un dispositif de réalité virtuelle afin d’apporter un nouvel élément d’interprétation du champ de bataille de Verdun. À l’aide de 5 casques de réalité virtuelle, il s’agit de faire découvrir aux visiteurs le paysage présent sous leurs yeux à trois époques différentes : au déclenchement des hostilités (août 1914), lors de la bataille de Verdun (octobre 1916) et en 1927 avec le chantier de construction de l’Ossuaire de Douaumont. Le dispositif a été mis en service en juin.

Cette période de fermeture a permis au Mémorial de Verdun de renforcer et développer ses ressources et outils numériques pour entretenir et conserver le lien avec les visiteurs, en continuant à apporter des contenus scientifiques, accessibles à tous, et pour donner ensuite envie de revenir sur le site.


Auteur
Clotilde Bizot-Espiard - responsable développement culturel et communication - et Nicolas Czubak - responsable du service éducatif

Articles de la revue