Français et Libanais rendent hommage aux victimes du DRAKKAR

©Ambassade de France à Beyrouth
©Ambassade de France à Beyrouth

« La France entend rester fidèle à ses valeurs et pleinement engagée pour un Liban libre. » Ce  sont les mots employés par Bruno Foucher lors des commémorations de l’attaque du Drakkar commise 35 ans plus tôt à Beyrouth.

Corps 1

Le 6 novembre dernier, s’est tenu à la résidence des Pins à Beyrouth au Liban, le 35e anniversaire de l’attentat du Drakkar. Le 23 octobre 1983, 58 parachutistes français et 241 marines américains ont péri lors de l’attaque au camion piégé de deux kamikazes sur l’aéroport de Beyrouth, le QG américain et le poste français de Drakkar.

 

n1 Drakkar 10 2018 Liban
© Ambassade de France à Beyrouth

 

C’est sous l’autorité de l’ambassadeur français, Bruno Foucher, que se sont regroupés mardi plusieurs ambassadeurs, dont l’ambassadrice américaine, Elizabeth Richard, des anciens combattants, des représentants des services sécuritaires, comme le général de brigade Hassan Haider, représentant du commandant en chef de l’armée libanaise, ainsi que le contingent français de la Finul. Après avoir décoré de la médaille de la défense nationale  trois officiers libanais pour leur engagement contre le terrorisme, l’ambassadeur a, lors d’un discours, rendu hommage aux 299 victimes de l’attentat. Il a également salué l’action des militaires libanais et mis l’accent sur le lien solide qui unit  les deux pays, en terminant son propos par des mots forts : « le Liban est aujourd'hui indépendant et souverain, la France demeure à ses côtés, aujourd’hui comme hier, pour l’accompagner ». Une cérémonie  couronnée de succès qui a accueilli plus d’une centaine de personnes.

  

n2 Drakkar 10 2018 Liban
©Ambassade de France à Beyrouth
Corps 2

Source : ©Ambassade de France à Beyrouth

 

MINAR / DPMA / SDMAE / BAPI - Bureau des actions pédagogiques et de l'information - Rédaction : Enola Dallot