Newsletter

"Souain-Perthes-Les-Hurlus" National Cemetery

Cemetery of the 28th Brigade - La Ferme des Wacques

Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

 

Pour accéder au panneau d'information de la nécropole, cliquer   necropole_Souain Brigade

 

 

Located at the top of Côte 160 hill, opposite the site of the former farm, the Ferme des Wacques, Souain National Cemetery - Cemetery of the 28th Brigade - La Ferme des Wacques holds the remains of 147 soldiers who died for France during the offensive on 25 September 1915. A few days after the start of this operation, Father Doncoeur, army chaplain of the 28th Brigade, together with several volunteers, buried the bodies of soldiers from the 35th, 42th and 44th Infantry Regiment who fought in this sector and, at this site, established this cemetery with its very atypical layout. With a double row of crosses encircling a massive Celtic cross, this monument dedicated to the men of the 28th Brigade killed in action resembles an ancient Celtic stone circle. Inaugurated on 25 September 1919, the cemetery, considered temporary at the time, was meant to have been transferred to Souain La Crouée cemetery. However, following a request by the Ferme des Wacques Committee to the public authorities, it remained in place and was bought by the State in 1935.

 

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Nécropole nationale de Souain. © ECPAD

  • Ferme des Wacques, 1915. © ECPAD

  • Panorama sur les lignes allemandes à l'ouest de Souain. © ECPAD

  • Dans une tranchée près de Souain, un soldat français recout son pantalon. © ECPAD

    Les soldats français sont coiffés  d'un casque Adrian qui, à partir de l'automne 1915, équipe une grande partie de l'armée française. S'inspirant de la "Bourguignotte" du Moyen-Age, ce casque en tole succède aux képis ou aux cervelières, assurant ainsi une meilleure protection aux combattants.

  • Ruines de Perthes-lès-Hurlus. © ECPAD

  • Anciennes tranchées allemandes situées dans le bois Sabot. © ECPAD

    Malgré une progression de 3 à 4 km, la rupture n'a pas été réalisée.

  • Monument érigé par le père Doncoeur, 1925. © ECPAD

    Jésuite, expulsé de France en 1901, le père Doncoeur (1880-1961) répond, comme tant d'autres hommes d'églises, à l'appel de la mobilisation générale. Aumonier militaire aux 115e RI, 35e RI et 42e RI, il fait preuve d'un courage et d'un dévouement sans faille à l'égard des combattants, notamment pour leur offrir une sépulture décente.

  • > Return to results

    Practical information

    Address

    Souain-Perthes-lès-Hurlus
    À 3 km de Souain, sur le chemin vicinal

    Summary

    Eléments remarquables

    Monuments aux morts du 44ème R.I. tombés les 25-29 septembre 1915 . monument aux morts du 60ème R.I. tombés le 25 septembre 1915.