Lettre d'information

Diplôme décerné par le mouvement CDLR

© Collection Maurice Bleicher

 

« Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré ! » ; voici les mots prononcés à l’hôtel de ville de Paris par le général de Gaulle, au soir du 25 août 1944.

Depuis le débarquement réussi du 6 juin en Normandie, la libération de la capitale est devenu l’objectif politique essentiel du chef de la France libre. Le 19 août 1944, après quatre années d’occupation, la ville se soulève contre l’ennemi, la Résistance organise des grèves et la population érige des barricades. Les Allemands livrent de rudes combats, mais l’arrivée des troupes alliés, et notamment des Français libres de la 2ème division blindée, les contraint à la reddition le 25 août.

L’objet rappelle l’engagement des mouvements de Résistance dans la libération de Paris.

Ce diplôme est décerné par le mouvement CDLR (« Ceux de la Résistance »), l'un des grands mouvements de Résistance de la zone Nord siégeant au Conseil national de la Résistance. Les groupes-francs de CDLR prennent une part active à la plupart des combats qui ont lieu dans la ville. Ce diplôme est remis à Marcel Flouret, nommé préfet de la Seine à la Libération de Paris par le gouvernement provisoire d'Alger. Il entre à l'Hôtel de ville le 20 août 1944.


Pour en savoir plus :