Franz Stock

1904-1948
Portrait de Franz Stock. Source : wikipedia.org

1904 naissance à Neheim (Westphalie) le 21 septembre

1926 participe au congrès La Paix par la jeunesse à Bierville (France) à l'appel de Marc Sangnier

1928 étudiant à Paris (séminaire des Carmes de l'Institut catholique)

1932 ordonné prêtre à Paderborn

1934 recteur de la paroisse allemande de Paris

1940 Aumônier allemand de trois prisons parisiennes : Fresnes, La Santé, Cherche-midi

1944 Il accompagne, aide, soulage les condamnés à mort (plus de mille au Mont Valérien) ou à la déportation ainsi que leurs familles.

1945 supérieur du Séminaire des barbelés, le Coudray (Eure et Loir)

1948 mort à Paris le 24 février

1963 ratification du traité d'amitié et de réconciliation franco-allemande. Transfert du corps à l'église Saint Jean-Baptiste de Rechêvres (Chartres)

 

Le séminaire des barbelés

 

Peu d'hommes ont incarné comme Franz Stock la volonté de réconciliation franco-allemande

 

 Sa vie fut un témoignage d'amour pour l'humanité. Son héritage moral perdure à travers les livres et les témoignages de ceux qui l'ont connu dans les circonstances extrêmes de la guerre.

 

Le souvenir le plus concret qui  reste de lui en France est au  Coudray, près de Chartres

 

C'est le bâtiment qui a abrité de 1945 à 1947 ce que l'Histoire a retenu sous le nom de Séminaire des barbelés et qui, sous la direction de Franz Stock, accueillit près de 1000 jeunes allemands et autrichiens, prêtres et séminaristes prisonniers de guerre, qui allaient contribuer à créer l'Allemagne nouvelle.

Dès les années 60, des associations françaises et allemandes ont été créées par ceux et celles qui voulaient que cet homme hors du commun serve de modèle des deux côtés du Rhin à tous ceux qui voulaient apporter leur contribution à la réconciliation entre nos deux pays et bâtir une Europe de paix.

 

Le Centre européen de rencontre Franz Stock

 

Aujourd'hui trois associations :

  • L'association chartraine Franz Stock
  • Franz Stock Komitee
  • Les amis de l'abbé Stock

ont décidé de tout mettre en oeuvre pour créer dans les lieux même du Séminaire des barbelés, le Centre européen de rencontre Franz Stock (CERFS). Il y a quelques jours, les travaux ont commencé et toutes les associations françaises et allemande contribuent à la réussite du projet.

 

Source : Association Française Les Amis de l'Abbé Stock