Lettre d'information

Historique et présentation des archives

Historique et présentation des archives

Die Archivräume der Nachrichtendienste in Schloss Vincennes. SHD/Dominique Viola

Les archives des services spéciaux que conserve le Service historique de la défense forment un ensemble documentaire de près de 500 mètres linéaires. Ce fonds, longtemps méconnu mais qui s’ouvre largement depuis 2014, a connu une histoire mouvementée, qui l’a mené de Londres à Alger, puis à Paris, des caves de la "piscine" à celles du Château de Vincennes. Il témoigne de l’activité de plusieurs services de renseignement et de contre-espionnage entre 1930 et 1945. On y retrouve une partie des archives du Bureau central de renseignements et d’action (BCRA) de la France libre, celles des Travaux ruraux (TR) et du Bureau des menées antinationales (BMA) de Vichy ainsi que celles de la Direction de la sûreté militaire (DSM) et de la Direction générale des études et des recherches (DGER). Au total, près de 15 années d’activités secrètes. L’histoire de cet ensemble documentaire, ce qu’il révèle à la fois de l’activité et du positionnement des services producteurs mais aussi des événements auxquels ceux-ci ont fait face, constitue déjà un premier objet d’étude. Sauf indication contraire, les cotes citées sont celles d’archives conservées par le SHD, consultables en salle de lecture Louis XIV au Château de Vincennes.