Juillet 1940, la carte d’identité du capitaine Leclerc

Carte d’identité anglaise établie par l’état-major du général de Gaulle, au nom du capitaine Leclerc. Musée. Fonds FMLH

 

Cette carte d’identité anglaise au nom du capitaine François Louis Leclerc (futur général Leclerc) exposée au Musée de la Libération de Paris-Musée du général Leclerc-Musée Jean Moulin, révèle le périple d’un engagé de la première heure.

Affecté en mai 1940 à l’état-major de la 4ème division d’infanterie, blessé pendant les combats, capturé puis évadé, il traverse l’Espagne, puis le Portugal, pour rejoindre de Gaulle à Londres. Il se présente à lui le 25 juillet et la carte ici reproduite, établie trois jours plus tard, le domicilie au quartier général des Forces françaises libres, une toute nouvelle appellation encore manifestement ignorée du rédacteur britannique de la carte qui ne mentionne que les « forces of General de Gaulle ». La carte ne porte pas son vrai nom, Philippe de Hauteclocque, mais son nom de guerre, Leclerc, choisi pour protéger sa famille restée en France. En 1945, il sera légalement ajouté à son patronyme.


 

Pour en savoir plus :

La fiche biographique de Philippe Leclerc de Hauteclocque sur le site de l’ordre de la Libération

Une présentation du général Leclerc par Christine Levisse-Touzé

Le site du Musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin et une fiche pédagogique à télécharger sur le parcours du général Leclerc